Don de moelle osseuse : appel à tous les hommes âgés de moins de 40 ans

"Sauver quelqu'un demain, dans un an, dans dix ans peu importe. L'essentiel, c'est d'être prêt". C'est le message de mobilisation de la 11ème semaine de mobilisation pour le don de moelle osseuse, un des remèdes majeurs quand on est atteint d'une maladie du sang. 

© France 3 Picardie
Cette 11e campagne de sensibilisation du don de moelle osseuse met l'accent sur le recrutement des donneurs.

Recrutement des donneurs masculins, une priorité

Le fichier français des donneurs ne recense que 34% de donneurs masculins. Or les médecins s'accordent à dire qu'une greffe réalisée à partir d'un prélèvement de cellules de moelle osseuse effectué chez un homme, et a fortiori un homme de moins de 40 ans, offre de meilleures chances de succés pour le greffé.

Halte aux fausses idées

La compatibilité nécessaire pour une greffe de moelle osseuse fait appel à un système complexe, différent des groupes sanguins (système HLA). Ainsi, la probabilité de trouver deux individus compatibles en dehors de la fratrie est de 1 chance sur 1 million. C’est pourquoi chaque nouvelle inscription compte et apporte une chance supplémentaire de guérison pour les malades.

Non, le prélèvement ne se fait pas dans la colonne vertébrale et il n'y a aucun risque de paralysie

Le don de moelle osseuse permet de traiter 80% des maladies graves du sang, comme les leucémies et les lymphomes. Chaque année en France, environ 2.000 malades ont besoin d'une greffe. Mais la chance pour un donneur d'être compatible avec un patient est estimée à une sur un million.

Pour devenir donneur de moelle osseuse, il faut s'inscrire avant 50 ans, être en parfaite santé, accepter de répondre à un entretien médical et effectuer une prise de sang au moment de l'inscription définitive.
Pour s'inscrire, se connecter sur Dondemoelleosseuse.fr

Il est possible de donner à tous les âges. Aujourd'hui en France on peut prélever :Plus de renseignements sur "Don de moelle osseuse"
durée de la vidéo: 02 min 08
semaine de mobilisation pour le de don de moelle osseuse

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société