Élections régionales et départementales 2021 en Hauts-de-France : résultats définitifs et réactions après le 1er tour

Dimanche 20 juin a eu lieu le premier tour des élections régionales et départementales dans les Hauts-de-France. Un premier tour marqué par une forte abstention et des résultats en baisse pour le Rassemblement national au scrutin régional mais plus nuancés dans les votes aux départementales.

Bureau de vote à Amiens lors du 1er tour des élections régionales et départementales 2021.
Bureau de vote à Amiens lors du 1er tour des élections régionales et départementales 2021. © FTV

Dimanche 20 juin, les électeurs des Hauts-de-France étaient appelés aux urnes pour le premier tour des élections départementales et régionales. Le premier résultat qui marque dans ces deux scrutins, c'est celui de l'abstention qui avoisine peu ou prou les 65% dans les 5 départements de la région.

Xavier Bertrand largement en tête du scrutin régional

Au terme du premier tour des élections régionales, le président sortant est arrivé largement en tête, bien au-delà des sondages parus ces derniers mois. Avec 43% des voix, Xavier Bertrand a tenu à remercier ses électeurs et a pointé du doigt le faible score du Rassemblement national par rapport à 2015, son "seul et unique ennemi". Également candidat à la présidentielle de 2022, il a affirmé qu’il déposerait dès demain "une liste identique à celle du premier tour", fermant ainsi la porte à toute alliance possible avec LREM.  

Sébastien Chenu, tête de liste RN, a réalisé un score plus que décevant. Avec 24,4% des suffrages, c’est 16 points de moins que Marine Le Pen qui occupait sa place en 2015. Le candidat d’extrême droite a lancé un appel à ses électeurs : "je vous demande de vous bouger". 

La candidate de la gauche unie, elle s’est félicitée d’un retour des écologistes et de la gauche dans l’hémicycle régional. Avec 18,3% des voix, la liste Pour le climat, pour l’emploi arrive en troisième position. Karima Delli en appelle "à la génération climat, à celles et ceux qui refusent la progression des inégalités sociales dans notre territoire".   

Avec un peu plus de 9%, le candidat de la majorité présidentielle Laurent Pietraszewski a réalisé un score décevant, ne lui permettant pas de se maintenir au second tour. Malgré l’arrivée en cours de campagne de quatre ministres dont Éric Dupond-Moretti et Gérald Darmanin, les électeurs ne se sont pas mobilisés. L’actuel secrétaire d’État aux retraites et à la santé au travail a annoncé qu’il voterait pour Xavier Bertrand dimanche prochain, appelant par la même occasion "tous ceux qui m’ont soutenu au premier tour à faire de même. Les Hauts-de-France ont besoin de tout sauf de l’extrême incompétence, de l’extrême indécence, de l’extrême droite". 

Synthèse du premier tour des élections départementales 2021

Le premier tour des élections départementales 2021 dans l'Aisne suit la tendance régionale et nationale avec un fléchissement du score du Rassemblement national. Au soir du dimanche 20 juin, le parti de Marine Le Pen affiche un score dans l'Aisne de 31,25%. En 2015, lors des départementales dans l'Aisne, au premier tour, les listes du Front national étaient arrivées en tête du scrution avec 38,67% des suffrages exprimés. Suivies alors par celles de gauche avec 31,05% des voix. En troisième position, les candidats de droite avaient recueilli 29,61% des votes. Le tout avec une abstention à 46,73% des inscrits. 

Au soir du premier tour 2021, on ne compte aucune triangulaire alors qu’il y en avait 8 en 2015. Deux binômes élus dès le 1er tour :

Le RN présent dans tous les duels du 2nd tour sauf à Ribemont où le second tour verra s'affronter un binôme de gauche et un de droite. La gauche qui est par ailleurs en tête dans 5 cantons.

Quelques particularités du scrutin du premier tour sont à noter :

En 2015, le RN en tête dans 16 cantons avec 8 triangulaires. En 2021, le parti de Marine Le Pen ne l'ai plus que dans 4.

Dans le Nord, au premier tour, en 2015, c'était l'UMP (ex-Les Républicains) qui était arrivé en tête avec 31,91% des voix devant le Front national (ex-Rassemblement national), 31,89%. A gauche, le Parti socialiste avait réuni 24% des voix, le Parti communiste, 11%. L'abstention avait atteint un taux de 54%. En 2021, ce sont toujours les listes de droite qui gardent la main sur le premier tour du scrutin. Les listes de l’union de la droite et du centre, de l’union de la droite, de divers droite ou encore des Républicains, ensemble, récoltent plus de 35% des voix. Le Rassemblement national recule assez nettement puisqu’il perd plus de 7 points (24%). Les listes de gauche, union de la gauche, divers gauche, union de la gauche et des écologistes, font un score d’environ 34% dont plus de 3% pour le Parti communiste. L’abstention est de pratiquement 70%.

Dans l'Oise, lors du même scrutin de 2015, les électeurs avaient placé en tête du premier tour le Front national avec 35,11% des voix. Puis les listes de droite qui affichaient 32,72% des suffrages exprimés. Et enfin, la gauche qui avait récolté 31,54% des votes. 48,68% des électeurs inscrits ne s'étaient pas rendus aux urnes. Pour le premier tour des départementales 2021, le RN perd presque 4 points, à 31,25%. La gauche recule de plus de 5 points et obtient en 2021 25,15% des suffrages. La droite qui fait une forte percée en gagnant presque de 12 points, à 37,58%. L'abstention explose en passant à 67,54% des inscrits (+16,86%).

Aucune triangulaire pour ce premier tour de scrutin départemental. 8 Duels Union Droite / Union Gauche sont annoncés pour le deuxième tour. 11 Duels RN / Union Droite et 2 Duels RN / Gauche (Soit Union Gauche, soit PCF).

Contrairement à 2015, où le RN était présent dans les 21 cantons pour le 2nd tour (en étant en tête dans 14 cantons), le RN ne passe le 2nd tour que dans 13 cantons. L’union de la droite arrive au 2nd tour dans 19 cantons sur 21 (elle arrive en tête dans 17).

Les particularités de ce premier tour :

Dans le département du Pas-de-Calais, il y a 6 ans, le Front national (35%) était arrivé devant le Parti socialiste (30%), l'UMP (23%) et le Parti communiste (7%). 48% des électeurs n'étaient pas allés voter. Cette année, pour le premier tour, en cumulant les différentes listes de gauches (PS, UG, DVG, ECO), les 40% sont atteints. Derrière, le RN rassemble 29% des électeurs soit 6% de moins qu'il y a 6 ans. Les différentes listes de droites (LR, DVD, UCD), ensemble, atteignent 15%. L’abstention est chiffrée à 64%.

Les départementales 2015 dans la Somme avaient donné vainqueur du premier tour le Front national avec 34,23% des voix. Arrivaient en seconde position les candidats de la droite à 32,83% puis les listes de gauche avec 30,7% des suffrages exprimés. l'abstention était alors de 46,47% des inscrits. Au lendemain du premier tour, encore une fois, le RN chute avec 22,91%, la droite remonte à 38,81% et la gauche à 34,05%. L'abstention grimpe elle aussi, à 63,18%.

La gauche est en tête dans 5 cantons, la droite, dans 14 cantons et le RN, dans 3 cantons. On compte 7 duels gauche-droite, 9 droite-RN, 5 gauche-RN et 1 duel droite-LREM !

À noter le record d’abstention dans le canton d’Amiens 1 avec presque 80 % des électeurs qui ne se sont pas déplacés.

Pour le premier tour des départementales 2021 dans les Hauts-de-France, le schéma est le même que celui des Régionales : le RN est baisse, la droite en hausse, la gauche gagne un peu de terrain et la majorité présidentielle LREM est en faillite. Et surtout une abstention rarement vue.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections élections régionales 2021