Régionales 2021 Hauts-de-France : Laurent Pietraszewski (LREM) recueille 9,1% selon notre estimation et est éliminé

Selon notre estimation IPSOS Sopra Steria, Laurent Pietraszewski (LREM) ne recueille que 9,1% des voix et ne peut se qualifier pour le second tour. Un camouflet pour Emmanuel Macron qui avait dépêché 5 ministres dans les Hauts-de-France pour s'opposer à Xavier Bertrand et au Rassemblement national.

C’est une douche froide. Une claque. La liste de la majorité présidentielle portée par le secrétaire d’État aux retraites et à la santé au travail Laurent Pietraszewski recueille moins de 10% des suffrages selon notre sondage IPSOS Sopra Steria et ne peut donc pas se maintenir au second tour. Malgré le renfort de cinq ministres sur la liste dont les très médiatiques Éric Dupond-Moretti et Gérald Darmanin, la République en Marche ne sera pas présente au second tour des régionales dans les Hauts-de-France. 

Avec à peine 9,1% des suffrages, Laurent Pietraszewski fait même moins bien que le dernier sondage en date du 2 juin dernier qui le créditait de 10% des voix. Un score bien loin des ambitions de ce marcheur de la première heure qui affirmait sans sourciller le 9 mars dernier sur notre antenne qu’il arriverait en tête du premier tour de cette élection.

Un camouflet pour Emmanuel Macron et le gouvernement

Nul doute que le président de la République a scruté les résultats de son parti dans notre région plus qu’ailleurs. En cause, la candidature du président sortant, rival d’Emmanuel Macron dans la course à l’Élysée. Car Xavier Bertrand a conditionné sa candidature à l’élection présidentielle de 2022 à sa réélection dans les Hauts-de-France.

Le parti de la majorité présidentielle espérait dépasser la barre des 10% pour pouvoir se maintenir au second tour le 27 juin prochain et faire pression sur Xavier Bertrand. Mais avec à peine 9,1% des voix, ce score peut être analysé comme un vote sanction à l’encontre du président de la République qui avait dépêché pas moins de cinq ministres dans les Hauts-de-France.

Xavier Bertrand peut se passer de LREM

Un camouflet pour la République en Marche qui doit cependant ravir la droite. Avec 42,1%, Xavier Bertrand loupe de quelques milliers de voix une réélection dès le premier tour et conforte son avance sur le Rassemblement national, crédité de 24,5% des suffrages.

Le président sortant se place donc comme le premier opposant à l’extrême droite dans la région et démontre qu’il n’a pas besoin du soutien de LREM pour être réélu. Il l’avait d’ailleurs martelé tout au long de la campagne : "j'aurai la même liste et la même équipe au premier et au second tour". Comprendre ainsi qu’il était hors de question de nouer une alliance avec LREM et d’accueillir des membres du parti présidentiel dans son équipe. Avec 9,1% des voix pour Laurent Pietraszewski, la question ne se pose même plus pour l’actuel président de région qui l'a annoncé ce soir : "dès demain matin, je confirmerai le dépôt de la même liste".

Quant au candidat malheureux de la majorité présidentielle, il a annoncé qu'il voterait dimanche prochain pour Xavier Bertrand et appelle tous les électeurs qui l'ont soutenu à faire de même.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité