Cet article date de plus de 4 ans

Un étudiant lillois remporte le concours de plaidoiries des élèves avocats pour les droits de l’homme

Loïc Sarrat, étudiant lillois de 24 ans, vient de remporter haut la main le Concours de plaidoiries des élèves avocats pour les droits de l’homme, organisé ce week-end à Caen. Sur le thème du terrorisme, il a su convaincre l'ensemble du jury.
© F3Nord
"Anders Breivik est un homme responsable d'une tuerie de masse, assassinant de sang-froid 69 membres de la ligue des jeunes du Parti travailliste norvégien dans le but de promouvoir son manifeste, manifeste 2083": c'est sur ce sujet que Loïc Sarrat, étudiant lillois, a choisi de s'exprimer lors du Concours de plaidoiries des élèves avocats pour les droits de l’homme. Concours qu'il remporte ce samedi haut-la-main. 

durée de la vidéo: 01 min 35
Concours d'éloquence ©F3Nord


Un concours pour les droits de l'homme


Le terrorisme n'est pas un sujet simple et c'est pas le thème le plus fédérateur. Mais à 24 ans, il a fait l'unanimité. Ce concours national de plaidoierie était organisé au mémorial de Caen. Un lieu symbolique qui résonne encore plus en ce moment face à la montée de tous les extrèmes. Pour sa 7e édition, le concours  se donne ainsi pour mission d'"informer l'opinion publique sur les violations des droits humains dans le monde, porter à sa connaissance des causes peu connues, donner la parole aux défenseurs des droits de l'homme".


Cette année, 12 élèves avocats venus de France et de Tunisie ont participé au concours. Le jury est présidé par Me Michel Bénichou, ancien président du Conseil des barreaux européens et avocat du barreau de Grenoble. Loïc Sarrat, qui veut devenir avocat par vocation, a ainsi su convaincre tout un public de spécialistes. Autant dire qu'il a trouvé sa voie... avec ses mots. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société université éducation