Cet article date de plus de 5 ans

Festival de Cannes : le Roubaisien Arnaud Desplechin dans le jury

L'actrice Kirsten Dunst, la chanteuse et comédienne Vanessa Paradis, l'acteur Donald Sutherland et le réalisateur Arnaud Desplechin font partie du jury du 69ème Festival de Cannes qui compte quatre femmes sur neuf jurés, ont annoncé lundi les organisateurs.
Arnaud Desplechin, en 2013, à Cannes.
Arnaud Desplechin, en 2013, à Cannes. © MAXPPP
C'est un jury très féminin - quatre femmes sur neuf membres - qui aura la tâche délicate, sous la houlette du réalisateur australien George Miller, de décerner la Palme d'or et les autres prix de la compétition officielle où 21 films ont été retenus.

Un jury très professionnel aussi puisque tous ses membres appartiennent au monde du 7e art : cinq actrices et acteurs, l'Américaine Kirsten Dunst, la Française Vanessa Paradis, le Canadien Donald Sutherland, l'Italienne Valeria Golino et le Danois Mads Mikkelsen côtoient deux réalisateurs, le Français Arnaud Desplechin et le Hongrois Laszlo Nemes, ainsi que la productrice iranienne Katayoon Shahabi.

Plusieurs sont des familiers du festival. Arnaud Desplechin, cinéaste du discours amoureux, était présent sur la Croisette dès son premier long métrage "La Sentinelle" en 1992. En revanche, il n'avait pas été retenu dans la compétition officielle l'an dernier pour "Trois souvenirs de ma jeunesse" qui lui a valu le César du meilleur réalisateur cette année. 

Le Nordiste Bruno Dumont en lice pour la Palme d'or

La compétition pour la Palme d'or compte aussi plusieurs habitués de la Croisette comme l'Espagnol Pedro Almodovar, l'Américain Jim Jarmusch, les frères Dardenne (Belgique) ou le Français Olivier Assayas, qui présentera "Personal Shopper", histoire de fantômes dans le milieu de la mode avec Kristen Stewart.

Autres Français en lice, Alain Guiraudie ("L'Inconnu du lac") pour "Rester Vertical", Nicole Garcia pour "Mal de pierres" avec Marion Cotillard, et Bruno Dumont pour "Ma Loute", thriller burlesque avec Fabrice Luchini, Juliette Binoche et Valeria Bruni-Tedeschi.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival de cannes cinéma culture