• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Football : Oualid El Hajjam signe à Troyes après 8 ans passés à l'Amiens SC

Le latéral droit amiénois Oualid El Hajjam à la lutte avec le Valenciennois Steve Ambri, lors du 32e de finale de Cooupe de France, le 5 janvier 2019. / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Le latéral droit amiénois Oualid El Hajjam à la lutte avec le Valenciennois Steve Ambri, lors du 32e de finale de Cooupe de France, le 5 janvier 2019. / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP

L'international marocain de 28 ans s'est officiellement engagé avec l'ESTAC pour une durée de trois ans. 

Par France 3 Picardie

Arrivé en 2011, Oualid El Hajjam quitte l'Amiens SC après 8 années de bons et loyaux services. Le latéral droit franco-marocain s'est officiellement engagé avec l'ESTAC Troyes pour les trois prochaines saisons (juin 2022).

L'information annoncée par l'ESTAC le 5 juillet a été confirmée par l'ASC via ses réseaux sociaux ce lundi 8 juillet.
 


Une séparation douloureuse

Le départ du défenseur qui compte deux sélections avec les Lions de l'Atlas ne s'est pourtant pas déroulé dans les meilleures conditions. Depuis quelque temps, Oualid El Hajjam avait explicitement exprimé à ses dirigeants son souhait de rejoindre le club de Ligue 2.

"J’ai tout connu, les années en National, les merveilleuses montées en Ligue 2 et Ligue 1. Maintenant, je suis un peu devenu un vieux meuble à Amiens [...] On donne beaucoup plus d’importance aux nouveaux joueurs donc ça serait bien pour moi d’aller dans un nouveau projet", s'était-il offusqué au micro de RMC Sport le 2 juillet dernier. "Je ne comprends pas forcément leur choix de me retenir avec tout ce que j’ai fait pour ce club. Surtout, qu’ils ne comptent pas sur moi la saison prochaine."

"Troyes est un club de Ligue 2, qui n’a pas un énorme budget mais qui fait un effort sur mon salaire [...] La logique, ce serait de me laisser partir"
, avait-il rajouté.

Après des dialogues houleux qui portaient essentiellement sur l'indemnité de transfert (il restait une année de contrat au joueur). Oualid El Hajjam a donc finalement obtenu gain de cause. De son côté, l'ASC a tenu à lui adresser "un grand merci" pour "son dévouement au quotidien durant son passage en Picardie, où sa combativité a toujours illustré les valeurs de l'Amiens SC".
 

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus