Football/Ligue 1 : Lille dauphin du PSG, Lens arrache le nul à Nantes

Vainqueurs face à Reims, les Lillois, désormais deuxième, repassent devant l'OL mais restent derrière le PSG. Lens, avec un match nul face à Nantes, campe dans la première moitié de tableau (10e). 

Le Lillois Jonathan Bamba après son but face à Reims.
Le Lillois Jonathan Bamba après son but face à Reims. © DENIS CHARLET / AFP

Le LOSC reprend sa place de dauphin. Conjuguée à la défaite de Lyon à domicile face à Metz (0-1), la victoire de Lille hier face à Reims lors de la 20e journée de Ligue 1 permet aux Nordistes de dépasser l'OL et d'obtenir le même nombre de points que le PSG, 42. Seule la différence de buts permet à Paris d'être devant le club lillois.

Le scénario du match face à Reims hier a tourné en faveur du LOSC in extremis. Mené à la pause, les joueurs ont finalement frustré leurs adversaires avec un but à l'arraché de Jonathan David (90e+1) dans le temps additionnel. "On s'est battu jusqu'au bout", a savouré le buteur de Lille.

Avant que l'attaquant ne donne l'avantage décisif, c'est l'autre Jonathan de l'attaque, Bamba, qui avait permis à son club de revenir à égalité avec Reims (48e). Arber Zeneli avait ouvert le score (36e). "La possibilité d'égaliser rapidement nous permet de rester dans le match et développe une envie supplémentaire. On a été plus dangereux mais aussi plus ouvert et Mike Maignan (le gardien lillois) nous maintient dans le match. Avec beaucoup d'abnégation on arrache la victoire en fin de match", a analysé le coach lillois, Christophe Galtier, après le match.

Kakuta manque un penalty mais se rattrape ensuite

L'autre club du Nord Pas-de-Calais dans l'élite, le RC Lens, reprend un peu de confiance après son match nul face à Nantes (1-1), dimanche après-midi. La rencontre entre ces deux clubs historiques du football français est longtemps restée une histoire de penalties. En l'espace de cinq minutes, Franck Schneider, l'arbitre, a en effet désigné par deux fois le point blanc à onze mètres de la ligne. A chaque fois, pour un tacle en retard. 

Le Lensois Kakuta a tiré très largement au-dessus de la transversale alors que le Nantais Louza en a profité pour inscrire son quatrième but de la saison - le troisième sur penalty (1-0, 36e). A force de pousser, les Lensois ont fini par revenir à la marque : oublié dans la surface, Kakuta a pu effectuer tranquillement trois touches de balle avant de pousser le ballon au fond des filets et d'inscrire son 8e but de la saison (1-1, 81e). 

Surprenants promus, les Lensois défieront Marseille mercredi. Et ils sont de nouveau attendus à la Beaujoire dans un peu plus de trois semaines pour la revanche en 32e de finale de Coupe de France.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport ligue 1 losc rc lens