France-Belgique : après la défaite, Hazard, Courtois et Kompany mauvais perdants

Eden Hazard à la fin du match France-Belgique / © GABRIEL BOUYS / AFP
Eden Hazard à la fin du match France-Belgique / © GABRIEL BOUYS / AFP

Eden Hazard a indiqué qu'il allait soutenir désormais les Bleus mais a tâclé les Bleus. Son coéquipier Courtois a lui encore plus ouvertement critiqué l'équipe de France, qui n'a "joué à rien"...

Par Emmanuel Magdelaine

Il a fait un grand match mais s'est un peu éteint en 2ème mi-temps, bien maîtrisé par les défenseurs et milieux de terrain. Eden Hazard ne réalisera pas son rêve de jouer une finale de la Coupe du monde.

Le plus nordiste des Belges formé au LOSC n'a été 100% fair-play après la défaite : "Je préfère perdre avec cette Belgique que gagner avec cette France", a-t-il d'abord déclaré à la presse, rapporte le quotidien flamand Het Nieuwsblad. (...)  La France a joué comme elle l'a fait tout le temps sous Deschamps: défendre et se cacher. Mais ça marche, surtout avec leur efficacité."

Une petite phrase choc qu'il a un peu adouci ensuite sur la RTBF et sur TF1 : "Un peu déçu. On rêvait tous de cette finale. Mais super content aussi de ce qu'on a fait sur cette Coupe du monde. Je pense qu'on a été peut-être la plus belle équipe de la Coupe du monde. On tombe contre une équipe solide, l'équipe de France, qui ne pratique peut-être pas le plus beau jeu, mais qui est solide défensivement et qui marque quand ils ont une ou deux occasions. Très déçu, mais très content du chemin qu'on a fait. On méritait mieux. On a contrôlé le match mais on ne s'est pas créé non plus beaucoup d'occasions parce que la France défend très bien. Lloris fait un superbe arrêt en première période."
 

Et maintenant ? Le joueur de Chelsea va quand même se transformer en supporter bleu : "En tant que supporter de l'équipe de France depuis tout petit, j'aimerais bien (que la France gagne). Mais bon, ils nous ont éliminés, donc je suis quand même un peu déçu... Ce serait bien pour l'équipe de France."

Une réaction saluée sur Twitter par son ancien président au LOSC, Michel Seydoux.
 
 

"On a perdu contre une équipe qui joue à rien, qui défend"


Thibaut Courtois, le gardien de la Belgique, a été encore moins fairplay sur la RTBF, en attaquant clairement la France : "C'était un match frustrant, la France a joué à rien, a joué à défendre avec onze joueurs à 40 mètres de leur but. A joué en contre-attaque avec Mbappé qui est très vite. C'est leur droit, ils savent que quand (l'adversaire) joue très bas, c'est là qu'on a eu des problèmes. (...) La frustration est là car on perd contre une équipe qui n'est pas meilleure que nous, on a perdu contre une équipe qui joue à rien, qui défend. Contre l'Uruguay, ils ont mis un but sur coup franc et un autre sur une erreur du gardien. Aujourd'hui, un corner. C'est le foot, chacun joue avec ses qualités. Mais c'est dommage pour le foot qu'aujourd'hui la Belgique n'ait pas gagné."

"On saura que l'équipe gagnante de ce tournoi ne sera pas une équipe qui était nécessairement plus forte que la nôtre", a ajouté le défenseur Vincent Kompany. Vertonghen est allé dans le même sens : il aurait "préféré perdre contre une meilleure équipe".
 
 

"Une réaction stupide"


Une réaction qui n'est passée inaperçue en France. Raymond Domenech, ancien sélectionneur de l'équipe de France et consultant sur Europe 1 n'a pas du tout aimé les propos de Courtois : "C'est toujours la réaction stupide des équipes qui ont perdu, parce qu'elles n'ont pas fait ce qu'il fallait pour lutter contre une équipe qui jouait comme ça", a-t-il estimé ce mercredi matin.

"S'il faut ouvrir l'espace pour qu'ils puissent marquer des buts… Je ne comprends pas cette attitude. Chacun joue avec ses moyens, en fonction aussi des qualités de l'adversaire. Ce n'est pas très fair-play de critiquer l'adversaire quand on a perdu. Si on a perdu, c'est qu'on n'a pas fait ce qu'il fallait, et la France, elle, a fait ce qu'il fallait pour gêner cette équipe belge qui, dans les 20 premières minutes, nous a certes posés des problèmes, mais on a su les régler, les gérer. Eux joueront le match de la troisième place. Et nous, on jouera la finale".
 

D'autres joueurs belges (Meunier via Twitter) ont été moins mauvais perdants dans leur réaction. "Je n'ai pas de regrets, a affirmé Kevin de Bruyne. On a fait tout ce qu'il fallait. La différence, c'est juste un corner. On a eu des occasions et eux aussi et à la fin, c'est la France qui a marqué un but et pas nous".

 

Sur le même sujet

Enquêtes de région : quelle mobilité, à la campagne ?

Les + Lus