La fréquentation touristique a battu des records dans les Hauts-de-France

C'est un record pour les Hauts de France, durant cette saison d'avril à septembre, les professionnels décomptent 9.8 millions de nuitées, soit 7% d'augmentation par rapport à  2018. La plus forte augmentation de toutes les régions de l'Hexagone.

© F3
Coup de chaud sur le tourisme cet été. Si l'on prend l'indicateur du nombre de nuitées, les Hauts-de-France ont connu la hausse la plus forte de toutes les régions : + 7% contre 2.2% au niveau national.

Le grand gagnant de cette embellie c'est le secteur du camping avec +18% de nuitées par rapport à la saison 2018 (contre 2.9% au niveau national). Dans l'hôtellerie la hausse n'est que de 1.5% (mais l'an dernier avec les commémorations du centenaire de la Grande guerre avait été particulièrement porteuse, et la hausse nationale n'est que de 1.3%), les autres hébergements collectifs ont connu une croissance de 7% (contre 2.6% de moyenne en France).
© INSEE

La hausse s'explique surtout par une augmentation de la clientèle française (+9.5%), la clientèle britannique, elle est en baisse. Mais les Néerlandais sont en nette augmentation +14.2%, les Belges aussi +8.1% et surtout les Chinois +26%...

Une hausse continue depuis 3 ans

Selon Christophe Serieys, directeur opérationnel du comité régional du tourisme cette hausse continue de la fréquentation des Hauts-de-France, depuis 3 ans s'explique parce"qu'on est une région qui sait répondre aux besoins, attentes des visiteurs... c'est du ressourcement, de la détente de la déconnection et du bien-être. On a de grands espaces naturels, on a des plages préservées. On a 90 musées classés, on a un patrimoine vivant, une dynamique événementielle". L'enjeu désormais est de péreniser cette clientèle et pour cela il compte entre autre sur la "convivialité" des professionnels.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie