Des gendarmes du Nord et du Pas-de-Calais mobilisés à Saint-Barthélemy pour l'enterrement de Johnny

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jeanne Blanquart
Illustration.
Illustration. © MAXPPP

Plusieurs gendarmes du Nord et du Pas-de-Calais, qui étaient jusqu'à maintenant mobilisés à Saint-Martin suite au passage de l'ouragan Irma, ont été réquisitionnés pour encadrer l'inhumation de Johnny Hallyday, sur l'île de Saint-Barthélémy. 

Ils devaient rentrer ce week-end dans la région, après plusieurs semaines de renfort à Saint-Martin. Plusieurs gendarmes du Nord et du Pas-de-Calais encadreront l'enterrement de Johnny Hallyday, prévu lundi sur l'île de Saint-Barthélémy. "Ils s'en souviendront toute leur vie", glisse-t-on au sein de la gendarmerie. 

Une mission supplémentaire et imprévue pour ces gendarmes à plein temps, qui ont beaucoup donné à Saint-Martin, après le passage de l'ouragan Irma. Le corps de Johnny Hallyday arrivera dimanche soir à Saint-Barthélemy et sera inhumé lundi en fin de matinée au cimetière de Lorient.


Encore à Saint-Martin


Si une partie de l'équipe s'envole vers Saint-Barthélémy, de nombreux militaires du Nord et du Pas-de-Calais sont encore présents à Saint-Martin. En tout, 4 gendarmes et 9 réservistes sont actuellement sur place. 

"Ils assurent des missions de soutien et d'appui, de sécurisation des sites, des patrouilles", indique la gendarmerie. Une adjudante de la section de recherches de Lille a également été dépéchée sur place. "Elle participe aux enquêtes judiciaires dans le cadre de la lutte contre la délinquance", poursuit la gendarmerie.


Les réservistes


Côte réservistes, les missions s'orientent davantage vers la "protection de biens et de personnes", dans un contexte difficile.


"La vie reprend, les gens sont heureux de nous voir et comprennent notre présence, mais nos qualités de gendarme de réserve sont mis à l'épreuve pour évoluer dans certains lieux où la tension reste palpable", témoignent les réservistes.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.