GRÈVE. Manif, transports, écoles, hôpitaux... : comment va se passer la journée du mardi dans le Nord Pas-de-Calais ?

Photo d'illustration prise à Bordeaux, le 5 décembre. / © NICOLAS TUCAT / AFP
Photo d'illustration prise à Bordeaux, le 5 décembre. / © NICOLAS TUCAT / AFP

On fait le point.

Par Quentin Vasseur avec Maïna Sicard-Cras

Après le jeudi noir, faut-il se préparer à un mardi noir ? Une nouvelle journée de mobilisation est prévue ce mardi 10 décembre contre le projet de réforme des retraites, mais elle risque d'être un peu moins suivie que la précédente. Tour d'horizon des secteurs concernés.
 
 

Manifestations prévues

On doit s'attendre à une nouvelle mobilisation ce mardi 10 décembre : dès vendredi, les syndicats et organisations avaient appelé à "faire  entrer le mouvement dans la durée", appelant à une nouvelle grève ce mardi.
 

À Lille, le cortège doit partir à 14H30 de la Porte de Paris.

D'autres manifestations sont prévues dans le Nord et le Pas-de-Calais : 
  • Cambrai, à 10H sur la Place de la gare
  • Douai, à 10H sur la Place d'Armes
  • Valencienne, à 10H sur la place d'Armes
 

SNCF

La SNCF a communiqué ce lundi après-midi ses prévisions de trafic pour la journée du mardi. On sait d'ores et déjà que circuleront :
  • 2 TER sur 10
  • 1 TGV Axe Nord (depuis ou vers Paris) sur 4
  • 1 TGV Intersecteur (ou "province-province") sur 10
  • 3 Eurostars sur 5
  • 3 Thalys sur 5
Comme jeudi, les trains transfrontaliers rouleront normalement. Certaines des liaisons seront remplacées par des dessertes en bus, mais on ignore à ce stade lesquelles sont concernées.

Sur son fil Twitter, le vice-président de la région Hauts-de-France chargé des Transports Franck Dhersin a communiqué plusieurs horaires des trains qui circuleront, notamment sur les lignes Lille-Calais, Lille-Valenciennes, Lille-Lens ou Lille-Douai.
 

 

Transports en commun

Ilévia ne devrait pas être touché par la grève, dans la métropole lilloise. Sollicité sur Twitter, le réseau de transports en commun a indiqué que "le réseau circulera aux horaires habituelles le mardi 10 décembre 2019".
 

Pour l'heure, Artis (Arras), Transvilles (Valenciennes) ou Dk'Bus (Dunkerque), pourtant très impactés par la grève du jeudi 5 décembre, n'évoquent aucune perturbation liée à la grève sur leur site ou les réseaux sociaux.

Même constat pour Tadao (Lens), Marineo (Boulogne-sur-Mer) ou Opale Bus (Calais).

 

Aéroport Lille-Lesquin

L'aéroport de Lille-Lesquin a annoncé ce lundi soir que plusieurs compagnies aériennes avaient prévu l'annulation par anticipation de certains de leurs vols.
  • AF1257 Lille - Bordeaux / Départ 18h30
  • AF1256 Bordeaux –Lille / Arrivée 21h50
  • AF1364 Lille – Marseille / Départ 13h10
  • AF1365 Marseille –Lille / Arrivée 17h05
  • AF1398 Lille – Toulouse / Départ 06h50
  • AF1399 Toulouse –Lille / Arrivée 10h40
 

Écoles


La grève sera également moins suivie au niveau des écoles : à Lille, par exemple, aucune école ne sera fermée mais la ville mettra en place des services minimum d'accueil dans 7 écoles où on compte 25% d'enseignants grévistes (écoles Anatole France, Jean Bart, Léon Frapié, Léon Jouhaux, Duruy, Diderot et Jean Jaurès

En revanche, trois restaurants scolaires seront fermés à Lille, ce qui demandera, pour les parents des élèves des écoles Arago-Jacquart, Victor Hugo, Chateaubriand et Madame de Maintenon, Madame Roland et La Fontaine de prévoir en amont le repas du midi. les élèves de l'école Florian devront également être récupérés par leurs parents le midi, en raison d'une grève des agents d'encadrement.

Dans le Pas-de-Calais, la Direction académique des services de l'Éducation nationale a publié une liste de 11 écoles qui seront fermées, faute d'enseignants. Rien à voir avec la même liste qui comptait 400 écoles jeudi dernier.
 
 

Hôpitaux

Côté personnel hospitalier, pas sûr non plus que la grève soit très suivie. Non seulement parce que les hôpitaux doivent rester opérationnels pour accueillir et soigner les patients, mais aussi parce qu'une autre mobilisation est prévue plus tard dans le mois, et risque d'éclipser celle de demain.

"On n’a tout simplement pas le droit d’abandonner les patients", rappelait le secrétaire départemental CGT Santé 62 auprès de La Voix du Nord, qui signale également que pour le personnel de santé "la grève, ce sera le 17 décembre".
 

Pourquoi une grève ce mardi ?

Cette grève s'inscrit dans la lutte contre la réforme du système de retraite portée par la gouvernement. Ses modalités exactes ne sont certes pas définies (on en saura plus à la mi-décembre), mais on sait d'ores et déjà que le gouvernement veut mettre fin aux 42 régimes spéciaux (destinés, par exemple, aux employés du secteur public ou à la SNCF)

Des régimes spéciaux qui, à l'origine, ont été mis en place pour contrebalancer divers inconvénients, notamment la pénibilité de certains métiers (notamment chez les cheminots ou les policiers). Considérés comme trop chers, trop compliqués à calculer ou risquant de créer des situation d'inégalité, ils sont toutefois de plus en plus décriés et Emmanuel Macron avait fait de leur suppression une promesse de campagne.

Sur le même sujet

Les + Lus