Hamza Attou, l'un des complices de la fuite de Salah Abedslam en Belgique, libéré sous conditions

© Document BFMTV & Emmanuel DUNAND / AFP
© Document BFMTV & Emmanuel DUNAND / AFP

Il avait avoué avoir récupéré Salah Abdeslam après les attentats de Paris pour le conduire à Bruxelles. Il restera libre en attentant son procès.

Par Quentin Vasseur

Hamza Attou, l'un des deux hommes qui ont aidé Salah Abdeslam à quitter Paris après les attentats du 13 novembre 2015, est libéré ce mardi 15 mai sous certaines conditions, selon nos confrères belges de RTL Info.

Il est poursuivi en France pour recel de malfaiteurs terroristes, or avec ce chef d'inculpation, la détention provisoire ne peut pas dépasser deux ans. Il devrait donc pouvoir rentrer à Bruxelles, en attendant le procès des attentats de 13 novembre, qui ne verra pas le jour avant au moins 2020.


Le 14 novembre, le troi avait été contrôlé à Cambrai puis Hamza Attou avait été repéré, en même temps que Mohammed Amri, par une caméra de surveillance d'une station-service sur l'aire de repos de La Sentinelle-Est, sur l'A2 près de Valenciennes. On le voyait entrer dans le commerce aux côtés de Salah Abdeslam, le dernier membre encore vivant du commando terroriste qui a tué 130 personnes.


Hamza Attou et Mohammed Amri étaient partis de Bruxelles dans la nuit pour aller le chercher à Paris et le ramener dans la capitale belge, plus précisément à Molenbeek. Arrêté, Hamza Attou avait avoué les faits.

A lire aussi

Sur le même sujet

Dans la Somme, une petite maison d'édition jeunesse aux valeurs humanistes

Les + Lus