Hauts-de-France : Un concours pour élire la plus belle vache de la région mobilise des milliers d'internautes

À la veille de la semaine de l'agriculture, la chambre d'agriculture des Hauts-de-France a lancé un concours pour élire la plus belle vache de la région. Les internautes ont jusqu'au 24 mai pour voter pour leur préférée. 

Le concours pour élire la plus belle vache de France se tient du 10 au 24 mai sur la page Facebook La gastronomie des Hauts-de-France.
Le concours pour élire la plus belle vache de France se tient du 10 au 24 mai sur la page Facebook La gastronomie des Hauts-de-France. © Chambre d'agriculture des Hauts-de-France

La semaine de l'agriculture aura lieu du 13 au 24 mai mais la Chambre d’agriculture des Hauts-de-France n'a pas attendu son lancement pour mettre en valeur le patrimoine agricole de la région. Depuis lundi, elle organise un concours pour élire la plus belle vache de la région sur la page Facebook La gastronomie des Hauts-de-France

"C’est une première, explique Pascal Pillier, chargé de mission auprès de la Chambre d’agriculture du Nord-Pas de Calais. Le salon de l’agriculture à Paris a été annulé en février, il n'y a pas eu de concours et les organisateurs du salon ont décidé de le remplacer par une semaine de communication du 13 au 24." D'où l'idée d'un challenge "quelques jours avant le début officiel de la semaine". 

S'intéresser aux races locales

Ce concours permet de s'intéresser aux élevages régionaux et aux races locales. Les vaches ont été sélectionnées parmi les lauréates du concours général de Paris de 2020, plus simple "pour éviter une concurrence entre les élevages locaux". 

Les résultats, annoncés en fin de semaine prochaine, seront l'occasion de donner la parole aux éleveurs pour expliquer et donner des informations sur chaque race : Bleue du Nord, Blanc Bleu, Rouge Flamande ou encore la Prim'Holstein, qui sont d'ailleurs les quatre vaches soumises au vote des internautes. La gagnante remporta une plaque nominative, "c'est un prix purement symbolique".

L'initiative plait et des milliers de votes ont déjà été enregistrés, un "j'aime" étant l'équivalent d'un vote. "Ça surprend, on est super content ! On avait déjà eu une belle surprise lors du salon virtuel de l'agriculture, ajoute Pascal Pillier. On a fait des vidéos, des lives, il y avait un réel engouement."

D'ailleurs, selon le chargé de missions, il y a généralement deux types de choix. Celui du grand public "qui votera en termes de coup de coeur" et celui des connaisseurs, "qui jugent chaque race en fonction de critères particuliers : la capacité à faire du lait pour les vaches laitières, la conformation de la mamelle, la taille, le développement des péaules, l'encolure...

Première vidéo de la semaine de l'agriculture qui déconstruit les idées reçues sur le monde agricole ©Chambre d'agriculture des Hauts-de-France

Une semaine de l'agriculture tournée vers la pédagogique 

Enfin, à partir du jeudi 13 mai se tiendra la semaine de l'agriculture en ligne. Tous les jours, une vidéo viendra déconstruire les idées reçues concernant le monde agricole : pas de femmes agricultrices, les agriculteurs sont des pollueurs, c'est un métier archaïque... "On a pris des questions en micro-trottoirs à Lille pour y répondre, explique Pascal Pillier. On veut s'éloigner des idées reçues."

Car si les Français "aiment toujours leurs agriculteurs, ils connaissent moins le métier, constate-t-il. Avant, les gens avaient au moins un proche agriculteur, un oncle, un cousin, c'est moins le cas aujourd'hui..." L'occasion de renouer avec ceux qui remplissent nos assiettes ! 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie salon de l'agriculture région hauts-de-france politique fusion des régions réforme territoriale