Kemel vainqueur, Le Pen conteste

Plus sur le thème :

A Hénin/Carvin, Le Front National qui annonce qu'il va déposer un recours. L'élection s'est joué à 118 voix d'écart.

Le Front National conteste la victoire de Philippe Kemel à Hénin/Carvin. Steeve Briois, suppléant de Marine Le Pen,Kem l'a confirmé sur France 3 : "On veut forcer la Préfecture à recompter. Je vous rappelle qu'il y a 92 bureaux. Une erreur d'une voix par bureau peut amener un résultat à 50/50%. "

M. Briois a affirmé que des "irrégularités" avaient été constatées dans certaines communes, que des tracts de M. Kemel ont été distribués samedi alors que c'était
interdit. "Nous allons évidemment motiver notre recours", a-t-il dit.

Mais le recomptage des voix demandé par Marine Le Pen, battue de 118 voix par Philippe Kemel (PS) dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, n'est possible que si la candidate fait appel devant le Conseil constitutionnel et ne porterait que sur les bulletins litigieux, selon la préfecture.

Bulletins litigieux

En cas de présomption de fraude, tout candidat a la possibilité de faire appel dans un délai de 10 jours en présentant un "motif circonstancié", selon la préfecture, qui indique que le recomptage ne peut porter que sur les bulletins litigieux.
La loi prévoit que lors des opérations de dépouillement, auxquelles assistent des assesseurs de tous les partis, les présidents des bureaux de vote remplissent les procès-verbaux mais jettent les bulletins et ne conservent que ceux qui sont litigieux.

Ceux-ci sont envoyés à la préfecture, où la commission de recensement des votes, présidée par un magistrat, vérifie chaque PV et chaque bulletin litigieux, ainsi que la cohérence entre les inscrits et les votants et le respect des procurations.

En cas de contestation, la commission de recensement des votes enverra ces documents
au Conseil constitutionnel pour examen.  Les bulletin litigieux sont comptabilisés parmi les blancs et nuls, qui sont au nombre de 2.206 dans la 11e circonscription.

"Nous sommes gagnants"

Reconnaissant dans un premier temps "une courte victoire de M. Kemel", Steeve Briois a ensuite estimé qu'il s'agissait d'une "victoire à la Pyrrhus", avant de dire que "ce soir, il n'y a ni gagnant ni perdant".

"En revanche, je pense que nous sommes gagnants dans le coeur des électeurs de la circonscription", a-t-il dit.

 

 

 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité