La déception des mineurs grévistes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Hélène TONNEILLIER

La Cour de cassation a annulé la reconnaissance de licenciements abusifs, obtenue l'an dernier par les familles.

Début 2011, 17 mineurs et leurs familles obtenaient la reconnaissance de licenciements abusifs en 1948 et 1952. Charbonnage de France a l'époque les avaient licenciés pour avoir fait grève. La Cour d'appel de Versailles, l'an dernier reconnaissaient le préjudice fait au famille et l'etat a alors versé 30 000euros aux mineurs concernés.

Désormais, c'est la déception puisque la Cour de Cassation annule ce jugement, pour prescription.

Pour les familles, le combat continue, elles réclament l'application d'une loi d'amnistie de 1981qui n'a jamais été appliquée jusque là...