Lille : le Préfet interdit toute manif ce samedi

Toute manifestation "visant (...) les intérêts américains et britanniques" à Lille est interdite à Lille ce samedi.

 

Le préfet du Nord a décidé d'interdire toute manifestation ou rassemblement "visant à s'en prendre aux institutions publiques et à la représentation des intérêts américains et britanniques" à Lille, a-t-il indiqué vendredi dans un communiqué.

Cet arrêté intervient au lendemain d'une interdiction par la préfecture de Paris de rassemblements prévus samedi dans la capitale pour protester notamment contre le film islamophobe "Innocence of Muslims". "Conformément aux déclarations du Premier ministre du 19 septembre 2012, le préfet du Nord a pris un arrêté interdisant toute manifestation ou rassemblement visant à s'en prendre aux institutions publiques et à la représentation des intérêts américains et britanniques, sur le territoire de la commune de Lille", est-il expliqué.

"Si les libertés d'expression, de manifestation et de pratiquer le culte de son choix sont des principes constitutionnels auxquels chacun est attaché, leur exercice doit être concilié avec la tranquillité et l'ordre public", est-il ajouté.

Infraction punie de 6 mois d'emprisonnement

L'arrêté souligne notamment l'appel à manifester sur internet dans plusieurs villes de France dont Lille, ainsi que "l'absence de déclaration de manifestation". Il s'étend de samedi 8H00 à dimanche 20H00. Toute infraction peut être punie de 6 mois d'emprisonnement et de 7.500 euros d'amende, selon la préfecture.

Des appels à manifester samedi, à Paris et dans plusieurs grandes villes de France, pour protester notamment contre le film "Innocence of Muslims", dont la diffusion a été suivie par la publication par Charlie Hebdo de caricatures de Mahomet, circulent sur les réseaux sociaux.

Le Conseil Français du Cultte Musulman et de nombreuses mosquées appellent au calme comme le montre ce reportage de Vincent Dupire et Patrick Duluc.


Le 15 septembre dernier, à Paris, environ 250 islamistes présumés qui entendaient protester contre la vidéo islamophobe ont tenté de manifester devant l'ambassade des États-Unis à Paris. Les forces de l'ordre ont procédé à 150 interpellations pour vérification d'identité.

A lire aussi :

Film anti-islam : une manif à Lille ce samedi ?