Point météo : le risque orageux diminue

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mickaël GUIHO

Une onde pluvieuse arrive sur la côte, mais jusqu'ici, elle n'a pas créé d'orages là où elle est passée. Soleil ce soir.

 

La région est sous vigilance cet après-midi, puisqu'on attend des orages localisés. Evènement habituel en cette saison, mais invitant néanmoins à la prudence. Bonne nouvelle : ils ne sont pas encore là, et le risque diminue à mesure que le temps passe.

Actuellement, une ligne d'averses s'étend de Londres à la région parisienne, en passant par la Haute-Normandie, largement arrosée. Elle s'approche rapidement de la côte. Les boulonnais et les dunkerquois devraient ainsi être arrosés dans l'heure qui vient. Signe annonciateur : le vent se renforce, actuellement à 50-60km/h ; certaines rafales pourraient atteindre les 90km/h sous le front.

Mais 3 éléments positifs sont à signaler dès maintenant :

- Parce que la perturbation passe vite, il y a peu de risques de stagnation et de crue.

- Le soleil reviendra juste après, vers 19h, annoncant une nuit calme.

Aucun orage n'a pour le moment été relevé par Météo France, là où les averses tombent en ce moment, ce qui signifie que le risque orageux, chez nous, est limité. Attention toutefois, les réserves de chaleur s'accumulant au sol, le risque orageux reste présent jusqu'en fin de journée.

Par ailleurs, une bande pluvieuse est en train de remonter par la Champagne et l'Aisne. Elle devrait toucher le hainaut cambrésis et l'avesnois, entre 18h et 20h. Là aussi, il faut donc attendre au minimum à des averses ; peut-être à des orages localisés, mais le risque diminue à mesure que les heures passent. Et là aussi, le temps reviendra calme en début de soirée.

Enfin, selon certains modèles de Météo France, le centre de la région, autour d'Arras et de Lille, pourrait finalement être "peu arrosé".

A lire aussi :

Averses et orages localisés sont de retour

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.