Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 : 34 sites picards retenus pour accueillir les délégations étrangères

Le comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques a dévoilé, lundi 5 octobre, une liste de 619 sites au sein desquels les athlètes des délégations étrangères pourront se préparer pour le cru 2024. 34 d’entre eux se situent dans la Somme, l’Aisne et l’Oise.
 

Les cavaliers engagés dans les épreuves de concours complet, de dressage ou de sauts d'obstacles pourront se préparer à Chantilly dans l'Oise.
Les cavaliers engagés dans les épreuves de concours complet, de dressage ou de sauts d'obstacles pourront se préparer à Chantilly dans l'Oise. © France 3 Picardie
Les Jeux Olympiques comme Paralympiques 2021 n’ont toujours pas eu lieu, ce qui n’empêche pas l’affinage des rouages de l’édition suivante. Le comité en charge des Jeux de Paris a partagé, lundi 5 octobre, la liste des sites qui seront mis à disposition des athlètes étrangers pour peaufiner leur préparation. Dans le lot, 34 sites en Picardie dont 25 dans l’Oise, 7 dans l’Aisne et 2 dans la Somme.   

25 sites dans l’Oise

Au côté du Pas-de-Calais ou de la Seine-Maritime, l’Oise est l’un des départements les plus représentés avec 25 sites au total. Tous se répartissent sur les territoires de Creil, Compiègne, les communautés de communes des Sablons et du pays Clermontois, Crépy-en-Valois, Longueil-Sainte-Marie, Senlis, Nanteuil-le-Haudoin, Nogent-sur-Oise, Pont-Sainte-Maxence, Précy-sur-Oise, Saint-Leu-d’Esserent, Saint-Martin-le-Nœud, Beauvais, Chambly, Chantilly et Noyon.

Les Isariens pourront côtoyer des athlètes olympiques et paralympiques engagés dans des disciplines telles que le taekwondo, l’athlétisme, le hockey sur gazon, le triathlon, le basket ou encore dans le concours complet, du dressage et du saut d’obstacles et du pentathlon moderne.

7 sites dans l’Aisne et 2 dans la Somme

De leurs côtés, 7 sites de l’Aisne serviront, entre autres, à la préparation de judokas, d’haltérophiles, de tireurs, de joueurs de tennis de table ou encore des lutteurs et des gymnastes. Des sports éparpillés entre Bucy le Long, La Ferté Milon, Soissons, Belleu, Laon, Saint-Quentin et Tergnier.
 


Amiens et la communauté d’agglomération Baie de Somme pourront notamment accueillir des nageurs olympiques et paralympiques ainsi que des hockeyeurs sur gazon, des joueurs de rugby à 7 ou encore des équipes de volley et waterpolo.

L'ensemble de ces sites validés par le comité ont été labellisés "Terre de Jeux 2024". Au total, près de 750 candidatures ont été étudiées.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux olympiques sport