• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDEO. Johnny Hallyday : comment la chanson “Tomber encore”, écrite par un fan, est née à Lille

L'abum de Johnny Hallyday "Mon pays, c'est l'amour" / © Christophe ARCHAMBAULT / AFP
L'abum de Johnny Hallyday "Mon pays, c'est l'amour" / © Christophe ARCHAMBAULT / AFP

L'histoire incroyable d'une chanson du nouvel album "Mon pays c'est l'amour", née un jour de concert au Stade-Pierre-Mauroy. 

Par EM

"Tomber encore est la dernière chanson que Johnny Hallyday a enregistrée. Ce sont ses derniers mots." Boris Lanneau, 41 ans, est ému lorsqu'il évoque sa chanson, Johnny, sa passion. Ce fan, passionné d'écriture, s'est mis en tête il y a quelques années d'écrire des chansons pour Johnny Hallyday: "Et si le 50ème album de Johnny était écrit par un fan ?", se disait-il en 2015. Il a créé un recueil de paroles à offrir à son idole. Restait à trouver un moyen de lui remettre.

"Ça s'est passé à Lille le 9 octobre 2015 (NDLR : jour de concert de la tournée "Rester vivant" au Stade Pierre-Mauroy), raconte ce Parisien à France Bleu Nord. Il faisait très froid devant le casino Barrière. J'ai attendu devant cet hôtel où dormait Johnny. Vers 16h-17h, j'ai reconnu Yarol Poupaud (NDLR : guitariste de Johnny). Je lui ai donné mon recueil de chansons. Il a appelé le directeur artistique qui l'a remis le soir-même à Maxime Nucci (NDLR : le compositeur de l'album de Johnny). Et j'ai appris il y a 15 jours, qu'avant de monter sur scène, Johnny était dans les loges avec Maxime Nucci en train de regarder mon recueil. Voilà l'histoire de cette chanson."
Johnny Hallyday : le rockeur a pris les textes d'un fan sur le dernier album


Deux ans après, pour le 51ème album de Johnny, Boris Lanneau apprend qu'une des chansons de son recueil a été mise en musique. Le résultat, le voici, sorti à minuit et une minute ce vendredi. "Fais-moi encore tomber. tomber amoureux fou...Fais-moi encore tomber, tomber à genoux."
 

"Je l'ai écouté. C'est fou, on reconnaît les mots qu'on lui y a écrit. A un moment donné, on se dit mais ce n'est pas possible. Il va y avoir un mot que je ne reconnais pas. Finalement non, tout l'encre qu'on a mis sur le papier. (...) Johnny faisait attention à son public. Donner sa chance à quelqu'un qui vient du public, c'est normal pour Johnny".

"J’ai réalisé mon plus grand rêve d’écriture", confie-t-il au Parisien. Boris Lanneau écrit actuellement un roman sur cette belle histoire : « C’est une histoire dont je ne veux pas me remettre. »

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

La Séquence du filmeur

Les + Lus