L'Angleterre a commémoré l'attentat déjoué de Guy Fawkes, égérie des "Anonymous"

Nos voisins britanniques ont célébré jeudi soir la traditionnelle nuit du "Bonfire" qui commémore l'échec en 1605 d'une conspiration contre le roi menée par un certain Guy Fawkes. Ce personnage est devenu aujourd'hui le "visage" des "Anonymous" et de la lutte altermondialiste et anticapitaliste. 

Le masque de Guy Fawkes est devenu un symbole de la lutte anti-capitaliste et alter-mondialiste.
Le masque de Guy Fawkes est devenu un symbole de la lutte anti-capitaliste et alter-mondialiste. © MaxPPP
Chez nos voisins anglais, la tradition veut qu'à la nuit du 5 novembre, on allume des feux de joie ("bonfires") et qu'on y jette des mannequins ou effigies représentant un certain Guy Fawkes. En pleine guerre de religion, ce soldat, fervent catholique, participa à la "Conspiration des Poudres" visant à assassiner au début du XVIIe siècle le roi protestant, Jacques Ier. Le 5 novembre 1605, il fut découvert dans les caves du parlement de Westminster qu'il était sur le point de faire exploser à l'aide de 36 barils de poudre. Passé aux aveux, il se tua l'année suivante en sautant de l'échafaud pour tenter d'échapper à sa pendaison.

Guy Fawkes et les conspirationnistes de 1605.
Guy Fawkes et les conspirationnistes de 1605. © Wikicommons

Guy Fawkes est devenu au fil des siècles une sorte de figure de carnaval qu'on exhibe le 5 novembre lors de processions populaires. Il est parfois remplacé par un personnage célèbre ou négatif qui a marqué l'année écoulée. La nuit dernière, des effigies de Sepp Blatter, le président de la FIFA, ou du Premier ministre britannique David Cameron​, ont ainsi été brûlées en place publique.

Une effigie de David Cameron a été brûlée en place publique à Lewes, dans le sud de l'Angleterre.
Une effigie de David Cameron a été brûlée en place publique à Lewes, dans le sud de l'Angleterre. © MaxPPP

Une figure révolutionnaire

Mais Guy Fawkes est devenu aussi une figure symbolique pour les militants alter-mondialistes, anti-capitalistes et le fameux collectif de hackeurs des "Anonymous". C'est son visage qui est représenté sur ce fameux masque souriant que l'on a vu fleurir dans les manifestations. Mais la référence ici relève davantage de la "pop culture" que de l'histoire. Le masque de Guy Fawkes est en fait arboré par un personnage de la BD "V pour Vendetta", créée par le dessinateur David Lloyd et le scénariste Alan Moore (auteur des "Watchmen", de "La Ligue des Gentlemen Extraordinaires" et de "From Hell"). Il s'agit d'un militant anarchiste qui, à la manière d'un super-héros, lutte contre un gouvernement fasciste qui s'est emparé de la Grande-Bretagne. Contrairement à Guy Fawkes, "V" parvient, lui, à faire sauter le parlement de Westminster. Cette bande-dessinée a été adaptée au cinéma en 2006 avec Hugo Weaving dans le rôle titre. 

Un manifestant portant le masque de Guy Fawkes devant des policiers à Londres la nuit dernière.
Un manifestant portant le masque de Guy Fawkes devant des policiers à Londres la nuit dernière. © MaxPPP

La nuit dernière, une "Marche des millions de masques" a été organisée dans les rues de Londres. "Une solution: la révolution" ou "A qui sont les rues? A nous", ont scandé des manifestants anti-capitalistes qui étaient nombreux à porter ce fameux masque à l'effigie de Guy Fawkes. Des affrontements ont eu lieu entre forces de l'ordre et manifestants, divisés en plusieurs groupes, devant le palais de Buckingham et le bureau du Premier ministre David Cameron. 28 personnes ont été arrêtées pour troubles à l'ordre public et trois policiers blessés ont été transférés à l'hôpital, a indiqué la police.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
royaume-uni international histoire sorties et loisirs politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter