L'épisode de vents violents persiste dans tous les Hauts-de-France placés en vigilance jaune par Météo France

Dans la nuit du 3 au 4 mai, le vent a soufflé violemment sur les cinq départements des Hauts-de-France. Des rafales dépassant les 130 km/h ont été enregistrées sur le littoral. Face à la persistance de cet épisode venteux, Météo France a placé la région en vigilance jaune.

C'est sur le littoral des Hauts-de-France que les plus fortes rafales de vent ont été enregistrées.
C'est sur le littoral des Hauts-de-France que les plus fortes rafales de vent ont été enregistrées. © FTV

C’est sur le littoral du Pas-de-Calais, du Boulonnais au Calaisis, que le vent a été le plus violent dans la nuit du lundi 3 au mardi 4 mai. Des rafales de 125 km/h au Cap Gris Nez, 100 km/h à Calais, 90 km/h à Steenvorde ou encore 85 km/h à Dunkerque ont été enregistrées.

Le record mensuel de 2000 battu

C'est à Boulogne-sur-Mer que le vent a été le plus fort. Une rafale de 133 km/h a été enregistrée mardi 4 mai au matin, égalant le record mensuel établi le 28 mai 2000.

Sur le territoire picard aussi les vents ont soufflé fort dans la nuit du lundi 3 au mardi 4 mai. Un épisode dépressionnaire "impressionnant" sur le littoral du Nord-Pas-de-Calais et qui touche aussi "de façon un peu moins brutale les départements de Picardie", avance François Debray météorologue pour Météo-France à Abbeville.

De fortes rafales allant de 70 km/h à 90 km/h ont été enregistrées sur le littoral. Comme à Cayeux-sur-Mer où le vent a atteint 89 km/h. Dans l’intérieur des terres, des rafales à 87 km/h ont été enregistrées à Abbeville, 77 km/h à Rouvroy-en-Santerre et 72 km/h à Amiens.

S’agissant de l’Oise et de l’Aisne, l’épisode a démarré plus tardivement : "les conditions se sont dégradées autour de 2h du matin pour ces départements, car plus au sud des Hauts-de-France", d’après François Debray. Des vents à 83 km/h ont tout de même été enregistrés à Saint-Quentin dans l'Aisne, 72 km/h à Saint-Arnoult et 79 km/h à Compiègne dans l'Oise.

Météo France enregistre encore au matin du mardi 4 mai des vents à plus 80 km/h sur le littoral picard.

Pas de dégâts

Si aucun gros dégât n'a été signalé, les pompiers ont néanmoins dû se déplacer au Quesnoy-sur-Deule dans le Nord pour sécuriser le toit de l'église dont les faîtières menaçaient de se décrocher. À Mont-Bernanchon, dans le Pas-de-Calais, un pylône électrique est tombé sour la force du vent. Privé quelques heures d’électricité le temps de l'intervention, le village est désormais alimenté par un groupe électrogène. Un pylône a été secoué par les rafales de vent et menace de s’effondrer. Malgré la force du vent, aucune autre intervention des pompiers n’a été déclenchée dans le Nord et le-Pas-de-Calais.

En Picardie, aucune intervention des pompiers au cours de la nuit dans les trois départements n'a eu lieu. Quelques dégâts ont été signalés, comme à Amiens, où un arbre est tombé sur la voie. "Mais cela n’a pas fait l’objet d’une intervention, ce sont les services en charge de la voierie qui s’en sont occupés", précise le SDIS de la Somme. Dans l'Aisne, "on a eu quelques appels mais rien qui a justifié une intervention de notre part", expliquent les pompiers.

Les cinq départements en vigilance jaune

L’épisode doit se calmer dans la nuit de mardi à mercredi mais des rafales sont attendues toute la journée dans la région. Météo France a placé la région des Hauts-de-France en alerte jaune aux vents violents jusqu’à mercredi 5 mai à 6h :

Le vent restera puissant toute la journée sur les dans le Nord et le Pas-de-Calais. Le temps sera instable avec des averses éparses. Sur la côte, les rafales seront de l’ordre de 100 km/h, tandis que dans les terres, elles avoisineront les 70 km/h à 80 km/h. La prudence reste de mise et certaines communes pourraient fermer leurs parcs et jardin. Et sur le littoral, "les sorties en mer et le sport nautique sont fortement déconseillées tout au long de l’alerte", rappelle Bernard Bordji, de la SNSM du Crotoy.

Après ce coup de vent de début de semaine, la tendance s’inversera ce weekend. La chaleur est attendue sur la région avec 26°C au thermomètre.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo vent violent intempéries