• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Des Gaulois en chair et en os, au centre archéologique de Ribemont-sur-Ancre

© F3 Picardie
© F3 Picardie

Les Ambiani étaient de retour dans un camp installé près du Centre Archéologique de Ribemont-sur-Ancre, ce week-end, à l'occasion des portes ouvertes du centre.

Par AB et MG

Comme tous les ans, le Centre archéologique départemental de Ribemont-sur-Ancre (Somme) a ouvert ses portes au public le temps d'un week-end. Du samedi 22 au dimanche 23 août, les visiteurs ont pu découvrir le travail des conservateurs-restaurateurs, qui s'appliquent à nettoyer ou reconstituer des vestiges de l'époque gallo-romaine, découverts sur le site de la commune.

Et comme tous les deux ans, les scientifiques ont fait un partenariat avec l'association des Ambiani. Ses membres, professionnels de l'archéologie et/ou passionnés par les Gaulois, interprétaient nos ancêtres, dans un camp reconstituant la vie des Celtes, au premier siècle avant Jésus-Christ.

Les Gaulois, le vrai et le faux
Reportage de Mickaël Guiho et Benoit Henrion. Intervenants : Ludovic Huriez, Membre de l'association des Ambiani ; Aurélie Paillier, Conservatrice-restauratrice d'objets archéologiques.

Du travail des scientifiques à partir des vestiges du passé, jusqu'aux interprétations concrètes du fruit de ces recherches par les Ambiani, c'est un puit de connaissance qui était ouvert au public, dans le village de Ribemont-sur-Ancre. Un public qui a répondu présent, puisqu'environ 400 personnes ont fait le déplacement sur le week-end.

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus