Cet article date de plus de 5 ans

Les Hauts-de-France, première région de France pour les déplacements domicile-travail

Dans la région Hauts-de-France, on se déplace plus qu'ailleurs pour aller au boulot, selon une étude publiée par l'INSEE.
On les appelle les navetteurs. Des travailleurs obligés de se déplacer chaque jour pour aller travailler. Dans les Hauts-de-France, "71 % des actifs occupés (1 586 000 personnes) travaillent hors de leur commune de résidence", explique l'INSEE. Ce taux est le plus fort de France devant l'Île-de-France (69,1 %) et la Normandie (68,2 %). La moyenne française est de 64%. 

Combien de km ? 

En moyenne, les navetteurs des Hauts-de-France parcourent près de 23 km chaque jour. Un navetteur sur 10 réside à plus de 50 km de son travail. Le trajet moyen dure 28 minutes.

Où vont les navetteurs ? 

Selon l'INSEE, la majorité des déplacements se font dans le même département. Pour les autres déplacements, la grande majorité des trajets concernent le Nord et le Pas-de-Calais, dans un sens ou dans l'autre. "Cela représente plus de sept navettes entre départements de la région sur dix (72,5 %)", écrit l'INSEE. 
Les flux les plus importants ont lieu dans les parties les plus densément peuplées de la région, c'est-à-dire autour de la métropole lilloise et le long de l'ancien bassin minier, de Valenciennes à Béthune en passant par Douai et Lens. Dans l'ex-Picardie, de nombreux actifs travaillent en Ile-de-France : 108 600 exactement. Un navetteur de l'Oise sur trois et un navetteur de l'Aisne sur 10 travaillent en région parisienne.

Dans le Nord, on compte environ 30 000 navetteurs, qui travaillent à l'étranger (essentiellement la Belgique). 

Qui sont les navetteurs ? 

En majorité des hommes (55,4 %) qui font des trajets plus longs que la moyenne : "Leur trajet depuis leur domicile dure 29 minutes, contre 26 pour les femmes".  A noter que les navetteurs de 45 ans ou plus résident plus près de leur lieu de travail. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie