• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

LOSC. Après la fête, Galtier remobilise ses joueurs : “Nous ne sommes pas mathématiquement en Ligue des champions”

Christophe Galtier, le 12 mai 2019 / © DENIS CHARLET / AFP
Christophe Galtier, le 12 mai 2019 / © DENIS CHARLET / AFP

Christophe Galtier a appelé ses joueurs à ne pas lâcher les deux derniers matchs. 

Par EM

Dimanche, c'était fait... Galtier et Lopez sous la douche, la fête au Stade Pierre-Mauroy, l'hymne de la Ligue des champions. Les joueurs et supporters lillois ont tout fait comme si ils étaient définitivement 2ème. Or, mathématiquement, ce n'est pas le cas. Il reste deux matchs, 6 points à prendre et Lyon est justement à 6 points du LOSC. Deux lourdes défaites lilloises et deux larges victoires lyonnaises et la remontada serait incroyable.
 


Improbable évidemment car le LOSC est à +32 quand Lyon est à +18. Il n'empêche, Christophe Galtier a choisi de refroidir un peu l'atmosphère en début de conf' de presse ce jeudi. Il a notamment signalé que ses joueurs étaient revenus peu motivés après avoir été mis au repos jusqu'à mercredi : "Ils étaient démobilisés. Ils ont eu peut-être un discours qu'ils ne pensaient pas entendre. Il était dans mon devoir de remobiliser tout le monde. A l'heure où on se parle, nous ne sommes pas mathématiquement qualifiés pour la champions'league. Le résultat de Marseille-Lyon nous rappelle à la réalité de ce qu'est le championnat, le nombre de points, le goal-average très favorable. Rien n'est encore acquis de manière définitive. J'ai pris la décision d'en parler aux joueurs. Ils pensaient revenir dans un contexte très festif mais non, non, il faut qu'on soit concentrés pour samedi."
 
Avant LOSC - SCO Angers (samedi, 21h), suivez la conférence de presse de Christophe Galtier


"Il y a une réalité comptable, mathématique"


Les clubs, les dirigeants, les joueurs lillois ont pourtant beaucoup communiqué autour de la fête, la joie, l'euphorie ces derniers jours. Christophe Galtier veut simplement que rien ne soit gâché dans les heures qui viennent  : "C'est normal après les scènes de joie qu'il y a eu dimanche, a-t-il insisté. Je savais que ça allait être comme ça. Mais il y a une réalité comptable, mathématique. On se doit d'être très sérieux dans ces matchs. Et ensuite, c'est aussi notre dernier match de la saison à la maison. On doit être ce que l'on est depuis le début de saison."

Selon l'entraîneur lillois, deux défaites lors des deux derniers matchs ne feraient pas tâche mais... : "Ce ne serait pas malvenu de perdre deux fois mais on doit continuer à être compétiteurs, mettre le maximum de points possible. C'est surtout l'attitude, l'investissement qui feront que ça fera tâche ou pas tâche..."

Le LOSC reçoit Angers ce samedi et ira à Rennes le vendredi 24.

 

Sur le même sujet

Retour sur le 18 mai et l'au revoir d'Anne-Sophie Roquette au LOSC

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer