Le LOSC rétrogradé en Ligue 2 à titre conservatoire

Le directeur du LOSC Marc Ingla et son président Gérard Lopez parlant avec le directeur du PSG Jean-Claude Blanc. / © FRANCK FIFE / AFP
Le directeur du LOSC Marc Ingla et son président Gérard Lopez parlant avec le directeur du PSG Jean-Claude Blanc. / © FRANCK FIFE / AFP

Le LOSC a été rétrogradé à titre conservatoire par la DNCG, selon une information de L'Equipe.

Par Quentin Vasseur

Le LOSC a été rétrogradé à titre conservatoire par la DNCG (direction nationale du contrôle de gestion), selon une information de nos confrères de L'Équipe qui précisent qu'il s'agit avant tout d'une "alerte officielle".

Des finances au plus mal


Les problèmes financiers du LOSC ne sont pas un secret : le club dépense beaucoup pour des recettes plutôt maigres. Les comptes publiés en mars 2017 révélaient un déficit structurel (la différence entre les charges - salaires, loyers... - et les recettes - droits TV, merchandising, billetterie... - estimé à  entre 30 et 40 millions d'euros.


Une situation telle que le LOSC a été interdit de recrutement pendant le mercato d'hiver. Pas interdit de vente, en revanche, mais à l'exception du transfert de Martin Terrier à l'Olympique Lyonnais (pour 11 millions d'euros et 4 millions d'euros de bonus), le président du club Gérard Lopez a préféré garder ses joueurs.

Selon plusieurs médias, le club pouvait éviter des sanctions à condition d'apporter des garanties financières, et notamment le dépôt de 25 millions d'euros sur un compte bloqué.

 
On ignore si ces conditions sont à l'origine de la décision de la DNCG, mais il est en tout cas certain que si le LOSC ne redresse pas sa situation financière d'ici la fin de la saison 2017-2018, sa rétrogradation en Ligue 2 deviendra effective.

Le LOSC menacé de descente en Ligue 2
Joël Domenighetti, Journaliste à l'Equipe - France 3 Nord-Pas-de-Calais - Chloé Borgnon et Jean-Pascal Crinon

Une situation déjà tendue


Cette situation déjà complexe arrive alors que l'ancien entraîneur du LOSC Marcelo Bielsa réclame 18,6 millions d'euros au club à la suite de son licenciement pour faute grave. 

À cela s'ajoute le mauvais classement du LOSC, actuellement 17e de Ligue 1. Les Lillois risquent d'accueillir le PSG dans un climat tendu, ce samedi après-midi.

Sur le même sujet

Arleux : à pieds, VTT ou trotinette, le "cani-cross" séduit les amoureux des chiens et du sport

Les + Lus