Un lycéen amiénois de 17 ans va représenter la région au concours du Meilleur Apprenti Cuisinier

Thibaut Chartier lors de la demi-finale du concours du Meilleur Apprenti de France Cuisine lundi 27 novembre au lycée hôtelier d'Avesnes-sur-Helpe / © Stéphane Collet
Thibaut Chartier lors de la demi-finale du concours du Meilleur Apprenti de France Cuisine lundi 27 novembre au lycée hôtelier d'Avesnes-sur-Helpe / © Stéphane Collet

Thibaut Chartier, élève au lycée hôtelier Saint-Martin à Amiens, a été sélectionné lundi lors des demi-finales du concours de Meilleur Apprenti Cuisinier de France. Il représentera les Hauts-de-France à Paris pour la finale le 22 janvier prochain.

Par Célia Mascre

C'est la première année que le lycée hôtelier Saint-Martin présente un de ses élèves au concours du Meilleur Apprenti Cuisinier... Et ça lui a porté chance !  Le jeune Thibaut Chartier, 17 ans, inscrit en terminale bac pro cuisine, a été sélectionné parmi les 8 participants pour la région Hauts-de-France (deux d'entre eux se sont désengagés) . 

"Il y avait du gros niveau"


"On est très fiers, il nous a montré qu'on a eu raison d'avoir parié sur lui", se réjouit Stéphane Collet, un de ses professeurs de cuisine. "C'est quelqu'un de très posé, c'est très agréable de travailler avec lui. Il est capable d'emmagaziner beaucoup d'information en très peu de temps, l'entraînement a été un plaisir", poursuit l'enseignant. Une fierté d'autant plus forte que les épreuves étaient loin d'être faciles. "Pour un élève de bac pro, le niveau était très élevé. Ce sont des plats difficiles à réaliser. Il y avait un gros niveau", témoigne M. Collet.

Thibaut a dû réaliser trois plats : une tartelette soufflée au fromage surmontée d'un oeuf poché, un quasi de veau sauce porto et endive braisée farcie ainsi qu'une pomme fondante. Ensuite, un panier de produits imposés lui a été fourni pour réaliser un dessert à base d'ananas. 

Thibaut Chartier lors de la remise de prix lundi 27 novembre au lycée hôtelier d'Avesnes-sur-Helpe / © Stéphane Collet
Thibaut Chartier lors de la remise de prix lundi 27 novembre au lycée hôtelier d'Avesnes-sur-Helpe / © Stéphane Collet

Entraînement intensif


Et pour cause, un tel titre, ça se mérite ! Thibaut s'est entraîné de manière intensive pendant 10 jours. "On a commencé dès qu'on a reçu les fiches techniques du concours. Thibaut s'est entraîné à raison de 9 heures par jour", témoigne M. Collet, qui l'a épaulé pendant cette période intense. Avec lui, un autre professeur de cuisine du lycée Christian Doligez, ainsi que son ancien maître de stage Éric Boutet, gérant du restaurant l'Aubergade. "Il a eu la gentillesse de venir durant une journée. Ça a permis d'avoir un autre regard sur la technique". 

Mais si Thibaut a eu connaissance des recettes à réaliser à l'avance, il a été confronté à un environnement inconnu lors du concours. "Il a pu apporter son petit matériel comme les ustenciles et les casseroles. Mais il a dû s'adapter à un four qu'il ne connaissait pas", raconte M. Collet.

La suite en janvier...


Prochaine étape pour le prodige des fourneaux, la finale à Paris le 22 janvier 2018. Il affrontera une dizaine d'autres apprentis, un par grande région. Les fiches techniques seront envoyées aux alentours du 22 décembre. "Dès leur réception, nous établiront des tests pour l'entraînement. Ensuite, Thibaut travaillera à la rentrée sur les plats et desserts demandés"

À terme, Thibaut compte poursuivre ses études avec un BTS et engrenger un maximum d'expérience. Son projet, trouver un bon poste de chef ou, pourquoi pas, s'installer à son compte. 

 

Sur le même sujet

Dans la Somme, une petite maison d'édition jeunesse aux valeurs humanistes

Les + Lus