VIDEO. Mai 68 : quand le Nord Pas-de-Calais était en pénurie de bière et de tabac...

© INA
© INA

Si le Nord Pas-de-Calais a échappé aux problèmes de ravitaillement en matières premières lors des grèves généralisées, la région a, en revanche été touchée par le manque de bière et de tabac...

Par Myriam Schelcher

Les travailleurs, même en grève, se sont arrangés pour que les "ménagères trouvent tout ce qui est nécessaire à leur ménage." " Des positions ont été prises (...) partout les grévistes essaient par tous les moyens que la population subisse le moins possible la situation" explique un grossiste. La CGT a effectivement demandé à ses fédérations que l'approvisionnement se fasse dans les meilleures conditions. Plusieurs secteurs de l'alimentation suivent les directives; tous les aliments indispensables sont donc présents dans les rayons. 

Farine, sucre... les stocks étaient alors suffisants pour permettre le ravitaillement des épiceries et autres commerces de détail. Tout le problème étant que la population ne fasse pas de réserves...

Les bétails n'ont pas eu, non plus à souffrir des grèves, puisque leurs aliments aussi étaient produits... Seule contrainte, parfois, il fallait aller la chercher directement au moulin...

mai 68 : le ravitaillement dans l'alimentation

Pour la bière, en revanche, c'est une autre histoire. Les brasseries de la région étaient en grève. Du coup, dans certains bars, les gérants sont allés s'approvisionner par leurs propres moyens en Belgique, comme cette propriétaire interviewée à l'époque qui raconte être allés chercher dans sa R4 de la bière de l'autre côté de la frontière...

Le secrétaire général du groupement corporatiste des brasseurs explique alors que "dans la région, les brasseries sont en grève depuis une huitaine de jours". "La bière de ménage en litres, ne se trouvent plus en épicerie depuis plusieurs jours dans la région de Lille Roubaix Tourcoing... Depuis peu, pas mal cafés dans Lille et les grandes villes n'ont plus de bière à la pression...". Si certains commerçants avaient pris leurs dispositions avant les grèves et ont encore du stock ou servent des bières belges, pour le tabac la situation est plus délicate...



Difficultés de ravitaillement en bière et tabac durant mai 68

La manufacture de tabac et d'allumettes s'est mise en grève illimitée. " On sait que cela pose beaucoup de problèmes, en particulier pour nos camarades grévistes dans les usines... c'est quelque chose qui nous préoccupe. D'ailleurs notre fédération et l'union départementale CGT nous adéjà contacté pour essayer de ravitailler les grévistes en tabac parce qu'on sait que ça joue sur le moral des grévistes... dans mesure du possible, on essaiera de trouver une solution mais actuellement il n'y a encore aucun accord qui a été fait..." explique un gréviste de la manufacture. Contrairement à d'autres entreprises qui acceptent, si les détaillants viennent dans l'usine, de les ravitailler, la pratique ne s'applique pas pour les cigarettes..."Si on ravitaille les débitants de tabac, l'efficacité de notre grève diminue énormément...".


A lire aussi

Sur le même sujet

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains

Les + Lus