Le Main Square Festival augmente ses tarifs pour son édition 2017

Trois têtes d'affiche prestigieuses pour le Main Square en 2017. Mais elles ont un prix... / © MaxPPP
Trois têtes d'affiche prestigieuses pour le Main Square en 2017. Mais elles ont un prix... / © MaxPPP

Le Main Square Festival d'Arras met en vente les places pour son édition 2017 (30 juin-2 juilllet) à partir de ce mardi, 10h, avec des tarifs revus à la hausse. Le prix à payer pour pouvoir s'offrir Radiohead, System of a Down et Major Lazer, les trois têtes d'affiche annoncées.

Par Yann Fossurier


La billetterie sera ouverte demain, mardi, à 10h, via le site officiel du Main Square et les sites de vente habituels. Pour son édition 2017, le festival arrageois proposera comme têtes d'affiche les groupes System of A Down (vendredi 30 juin), Major Lazer (samedi 1er juillet) et Radiohead (dimanche 2 juillet). Ces deux derniers joueront en exclusivité à la Citadelle d'Arras, c'est-à-dire qu'ils ne se produiront sur aucun autre festival en France.

Mais cette programmation et ces exclusivités ont un coût et, comme avait déjà prévenu Armel Campagna, le directeur du Main Square, les tarifs augmentent pour cette nouvelle édition : il faudra ainsi payer 129 euros pour le "pass" 3 jours" (vendu exclusivement sur le site officiel), soit 14 euros de plus que l'an dernier. Les billets journées du vendredi et du samedi seront à 54 euros, contre 49 euros lors des quatre éditions précédentes (+5 euros). Ceux pour le dimanche, avec Radiohead, passent à 69 euros, à comparer aux 59 euros qu'il fallait débourser pour Iron Maiden en 2014 et Muse en 2015.

Le prix à payer pour Radiohead

Pour l'organisation du Main Square - événement entièrement privé, sans subvention - cette hausse des tarifs était devenue inévitable, nous dit-on. "Le Main Square a déjà été à 69 euros la journée pendant trois ans, de 2010 à 2012, notamment pour Coldplay, David Guetta, Pearl Jam ou Rammstein", rappelle Armel Campagna. "Le pass 3 jours était à l'époque à 135 euros, là, pour l'an prochain, on reste en dessous. Moi, j'avais baissé les prix en 2013 parce que le Main Square à l'époque n'avançait pas. C'était trop cher et ce n'était pas encore le festival qu'on espérait que ce soit. Cette baisse des prix a permis de faire découvrir le festival, mais depuis, on s'est bien rendu compte que si on veut être concurrentiel sur des artistes du calibre de ceux qui sont annoncés cette année, il n'y a pas d'autre choix que d'augmenter les prix. Avec une jauge (capacité d'accueil maximale NDR) à 42 000 spectateurs, c'est dur d'être concurrentiel. Si on regarde les autres festivals européens qui programment Radiohead l'an prochain (Glastonbury en Angleterre, Rock Werchter en Belgique... NDR), ce sont des jauges à 65 000 voire 90 000. Le Main Square, c'est le plus petit festival qu'ils vont faire"

Radiohead "Karma Police"

A titre de comparaison, le festival néerlandais Best Kept Secret, qui a programmé Radiohead le 18 juin 2017, affiche pour ce jour là un tarif de 89 euros, soit 20 euros de plus qu'au Main Square. Au Danemark, au Festival Northside, il faut payer 1035 couronnes danoises pour voir le groupe anglais le 11 juin... soit 139 euros la journée ! Ce qui n'a pas empêché les billets se vendre comme des petits pains, au point d'être déjà épuisés. Au Festival I-Days, en Italie, ce sera 69 euros comme à Arras. En fait, pour voir Radiohead moins cher qu'au Main Square, il faudra aller à Gdynia, en Pologne, au Festival Open'er, le 28 juin, où le billet journée est à 239 zlotys, soit un peu plus de 55 euros. L'an dernier, Thom Yorke et ses camarades étaient à 65 euros au festival lyonnais des Nuits de Fourvière, mais avec seulement la chanteuse américaine Holly Herndon en première partie. "C'est la réalité de ce type de groupe", insiste le patron du Main Square. "La tournée de Radiohead est vraiment toute petite, avec sept festivals, pas plus, en Europe. Ils trient sur le volet ce qu'ils font. Ils ont, eux aussi, une réalité économique à couvrir, sur une dizaine de concerts seulement". 

"Maintenant, les grosses têtes d'affiche sont là"

"L'économie des festivals est hyper compliquée", poursuit Armel Campagna. "Nous, par exemple, on a absorbé seuls la hausse de la TVA en 2014. On a absorbé aussi l'augmentation des frais de production seuls, en protégeant jusqu'à présent les prix. Sauf qu'à un moment, ça ne devient plus jouable, ou alors ça devient jouable mais avec une programmation qui ne sera pas celle qu'on propose là. L'an dernier, on avait Les Insus (ex-Téléphone NDR), Macklemore, c'était très bien, mais il y avait un petit manque d'un gros headliner (tête d'affiche NDR), et on n'a pas arrêté d'entendre "Pourquoi ? Ils sont où ?". Certains nous ont dit "On est prêt à payer pour ces groupes là", donc on en a parlé. Là, maintenant, ces grosses têtes d'affiche, elles sont là et effectivement il faudra payer plus cher. Et encore il faut relativiser...".


Le directeur du Main Square est persuadé que les places pour Radiohead vont partir très vite, dès demain, même avec cette augmentation de tarifs. "Leurs deux derniers Zenith à Paris étaient complets en 2 minutes", rappelle Armel Campagna. "Là, c'est un festival, c'est un peu différent, mais Radiohead c'est le groupe "underplay" par excellence, c'est-à-dire qu'ils pourraient faire un stade, plusieurs Bercy, mais ils ne l'ont jamais fait. Ils ne sont quasiment jamais disponibles, c'est tellement rare de les avoir. Ça va aller vite, et ça va attaquer de partout. On ne sera pas complet dans l'heure, bien sûr, le Main Square n'en est pas là. Mais la référence, pour nous, ce sont les "pass" jour pour Muse en 2015 qui ont tous été vendus en dix jours". Les ventes de la prochaine tournée européenne de Radiohead semblent en tout cas lui donner raison : la moitié des 14 concerts annoncés sont déjà "sold out" et se joueront à guichets fermés. En plus des trois têtes d'affiche annoncées, le Main Square programmera 33 autres groupes et artistes pour cette édition 2017. Mais ces nouveaux noms ne seront communiqués qu'ultérieurement, certains, peut-être, avant Noël.
 

Les tarifs du Main Square 2017

Places sèches :
- Jour 1 (30 juin, avec System of A Down) : 54 €
- Jour 2 (1 juillet, avec Major Lazer) : 54 €
- Jour 3 (2 juillet, avec Radiohead) : 69 €
- Pass 3 Jours : 129 € (vente en exclusivité sur le site officiel du Main Square)

Places VIP  (en exclusivité sur le site officiel du Main Square) :
- Jour 1 (30 juin) : 100 €
- Jour 2 (1 juillet) : 100 €
- Jour 3 (2 juillet) : 115 €
- Pass 3 Jours : 300 €

Camping :
- 1 nuit (29 juin ou 30 juin ou 1 juillet ou 2 juillet) : 8 €
- 3 nuits (30 juin + 1 juillet + 2 juillet) : 20 €
- 4 nuits (29 juin + 30 juin + 1 juillet + 2 juillet) : 25 €

Sur le même sujet

toute l'actu musique

suivez tout le Main Square Festival

Les + Lus