Le maire d'Hesdin déclaré inéligible pour 3 ans

© MAXPPP
© MAXPPP

Le jeune maire d'Hesdin, candidat dans la 4ème circonscription du Pas-de-Calais, en juin 2017, s'est vu rejeter ses comptes de campagne. Le Conseil constitutionnel a décidé de le déclarer inéligible pour 3 ans, à compter de ce mercredi.

Par France 3 Web

Il est habitué aux affaires. A tout juste 26 ans, le maire d'Hesdin vient d'être déclaré inéligible, par le Conseil constiutionnel, dans une décision paru au Journal officiel ce jour. 

Ses comptes de campagne, lors de l'élection législative de 2017 pour laquelle il a obtenu 2.86% des suffrages, n'ont pas été validés. En cause notamment une fête de mi-mandat à la tête de la mairie, financée entièrement par la ville pour un coût estimé par la Commission Nationale des Comptes de Campagne et des Financements Politiques (CNCCFP) à 23 774 euros (ce qui n'est pas légal) et non-inscrite dans les comptes de campagne et l'absence d'expert-comptable pour valider les comptes.

Il a répondu, à l'époque, à nos confrères de La Voix du Nord, qu'il n'avait pas eu le temps de les montrer à un expert-comptable et que, de toutes façons, ses frais de campagne ne seraient pas remboursés, vu son score.

Ce mercredi, il a réagi sobrement, sur son compte Facebook : "L'art de briser un élan... !" en citant l'article de nos confrères annonçant son inéligibilité.
© Facebook
© Facebook

L'édile qui a eu bien du mal à faire passer son budget 2018 en conseil municipal, est déjà connu de la justice. Plus jeune maire de France en 2014, Stéphane Sieczkowski-Samier a été poursuivi par le parquet de Boulogne-sur-mer dans trois enquêtes : une pour "détournements de fonds publics", une autre pour "achats de voix" et une dernière pour "prise illégale d'intérêts" et "complicité et usage de faux en écriture publique".

 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'interview des Jelly Bean

Les + Lus