Mené 2-0, le VAFC renverse la vapeur face au FC Sochaux pour l'emporter 3-2

Publié le Mis à jour le
Écrit par Noémie Javey .

Menés 2-0 à la mi-temps, le VAFC a réussi à renverser le match en sa faveur ce vendredi 14 février avec trois buts de Noah Diliberto, Kévin Cabral et de Malek Chergui. 

Un match renversant ! C'est à la 69e minute que le VAFC fait basculer le match contre le FC Sochaux-Montbéliard. Alors que le club valenciennois est mené 2-0, il égalise avec un but de Noah Diliberto à la 69e et de Kévin Cabral à la 70e, avant que Malek Chergui vienne achever les lionceaux sochaliens avec un troisième but à la 80e. 
 

Deux buts en deux minutes 


Pour sa première occasion, le FC Sochaux Montbéliard ouvre la marque avec une frappe croisée de Sofiane Diop à la dixième minute (0-1). Il ne faudra attendre qu'une minute avant que le club sochalien ne double son score avec Abdoulaye Sané, servi par Sofiane Diop, qui trompe Jérôme Prior, le gardien valenciennois (0-2). C'est le dixième but de l'attaquant sochalien. 
 
Un peu avant la mi-temps, le gardien valenciennois est de nouveau mobilisé. À la 45e minute, il réalise une belle parade pour sortir la reprise instantanée d'Abdoulaye Sané.  
 

45 minutes pour renverser le match


Au retour des vestiaires, le VAFC occupe le terrain avec plusieurs occasions qui ne se concrétisent pas. Olivier Guégan, l'entraîneur valenciennois, décide de sortir Gauthier Hein et Julien Masson (60e). Ils sont remplacés par Kévin Cabral et Malek Chergui. 

Un coaching décisif car huit minutes plus tard, Malek Chergui centre pour Noah Diliberto qui marque (1-2), avant que Kévin Cabral ne double la mise (2-2) à la 70e minute. 
 
S'en suit une période forte pour les Valenciennois. Kévin Cabral frappe fort mais son tir est repoussé par le gardien sochalien (72e) qui doit se réemployer une minute plus tard pour détourner le tir croisé de Teddy Chevalier (73e). 

La détermination de l'équipe du VAFC va finir par payer. A la 80e, Malek Chergui, déjà passeur décisif et aidé par la transversale, trompe Maxence Prévot (3-2).
 
Le VAFC s'impose donc à domicile. Une victoire saluée par l'entraîneur, Olivier Guégan : "A 2-0, à la mi-temps, il fallait montrer beaucoup de caractère. Je tiens à féliciter les joueurs qui ont été grands."


 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité