MÉTÉO. L'Oise et la Somme en vigilance orange aux vents violents, des rafales attendues sur le littoral du Pas-de-Calais

Publié le
Écrit par Jennifer Alberts
Vents violents lors de la tempête Ciara en février 2020 (illustration)
Vents violents lors de la tempête Ciara en février 2020 (illustration) © Fred HASLIN/LE COURRIER PICARD/MAXPPP

La tempête Aurore, 1ère tempête de la saison, stationnée sur le sud-ouest de l'Irlande, va passer sur le nord de la France dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 octobre. Des vents violents de plus de 100 km/h sont attendus sur la Somme et l'Oise, placées en vigilance orange par Météo France.

C'est la première tempête de l'automne nommée par Météo France. Aurore, actuellement sur le sud-ouest de l'Irlande, va glisser vers le sud de l'Angleterre pour atteindre la façade ouest de la France dans la soirée de mercredi 20 octobre.

Dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 octobre, la tempête Aurore va arriver générant un renforcement du vent en première partie de nuit, associé à des pluies, avec un risque de rafales dépassant localement les 90km/h dans l'intérieur. En seconde partie de la nuit, les vents souffleront en rafale jusqu'à 130 km/h sur tout le littoral des Hauts-de-France. Ils pourront atteindre localement les 110 km/h à l'intérieur des terres :

L'Oise et la Somme sont placées en vigilance orange aux vents violents. Sur les départements limitrophes, placés en vigilance jaune vent et pluies et inondations, des rafales ponctuelles autour de 100 km/h voire plus très localement ne sont pas à exclure. La Somme et le Pas-de-Calais sont également placés en vigilance jaune vagues-submersion pour la nuit du 20 au 21 octobre en raison d'une aggravation de l'état de mer et d'une surélévation du niveau de la mer dans un contextede de coefficient de marée de 90.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.