Cet article date de plus de 5 ans

Migrants à Calais : Eurotunnel diffuse pour la 1ère fois des images issues de ses caméras de vidéosurveillance

Eurotunnel a autorisé la diffusion d'images issues de ses caméras de vidéosurveillance sur lesquelles on peut voir des intrusions de migrants sur son site. Une première et une opération de communication stratégique. 
Images extraites des caméras de vidéosurveillance d'Eurotunnel.
Images extraites des caméras de vidéosurveillance d'Eurotunnel.
La vidéo a été filmée par les caméras de la chaîne anglaise ITV il y a quelques jours et a été rapidement relayée en France par des pages Facebook comme "Calais libre" ou "Calaisiens en Colère". 1'35 min d'images de vidéosurveillance sur laquelle on peut voir des groupes de migrants sur le site d'Eurotunnel. Les images proviennent de plusieurs caméras. Un montage dans lequel on voit par exemple des personnes franchir les grillages et (vers 0'50) des dizaines de migrants courir pour s'engouffrer dans la tunnel, sous l'oeil d'agents de sécurité et de chiens. 
attaque eurotunnel 22/10/2015

Attaque sur le site d'Eurotunnel par les migrants qui a provoqué l'arrêt du trafic

Posté par Calais libre sur jeudi 22 octobre 2015


Instrumentalisation ?

Eurotunnel nous l'a confirmé : ces images sont authentiques. Elles proviennent bien des caméras du groupe. ITV affirme avoir eu un "accès exclusif" à la salle de contrôle et avoir donc pu filmer ces images : "Eurotunnel a permis à ITV d'accéder au centre de contrôle de vidéosurveillance de l'entreprise à Calais, où plusieurs centaines de caméras surveillent un périmètre d'une vingtaine de miles", explique la chaîne anglaise dans un reportage daté de ce jeudi. Pendant que nous étions là-bas un groupe de trente et une personnes a réussi à monter à bord d'un train et de le ralentir."

Des sites, pages Facebook ou groupe clairement "anti-migrants" se sont rapidement emparées. "Calais Libre", par exemple, est une page est suivie par 1200 personnes sur laquelle la vidéo a déjà été partagée par plus de 2 000 internautes (58 000 visionnages). Une instrumentalisation qu'Eurotunnel regrette mais ... : "La sécurité est notre priorité, affirme une porte-parole d'Eurotunnel. Les migrants prennent des risques inconsidérés quand ils viennent sur le site. Pour nous, ces images, c'est un sujet d'information pour toutes les parties prenantes. On alerte. Ce sont des images de la mi-septembre qui montrent des intrusions massives. Il y a une nécessité de faire comprendre la situation. C'est important de montrer qu'il faut prendre la question de la sécurité à son bon niveau d'exigence. C'est un sujet prioritaire.Une source syndicale policière le confirme pourtant : la diffusion par des sites anti-migrants de ces images pose problème.

Eurotunnel a bien choisi d'autoriser la captation et la diffusion des images de vidéosurveillance par une chaîne anglaise. "Il y a un côté français, un côté anglais. Les opinions publiques ne sont pas les mêmes, répète Eurotunnel. On essaie de faire de notre mieux." Mais l'opérateur du Tunnel ne veut surtout pas que l'on écrive qu'il veut faire pression, avec ses images, sur les gouvernements... Même si de fait, c'est bien une opération de communication stratégique censée faire comprendre la loudeur de la situation pour les salariés, le groupe, les migrants... C'est la première fois que de telles vidéos sont diffusées par Eurotunnel. 

L'opérateur du Tunnel sous la Manche estime par ailleurs que ce type d'intrusions n'est normalement plus possible avec le renforcement des grillages et la présence massive de forces de l'ordre annoncées par Bernard Cazeneuve mercredi. Sans qu'il n'y ait de lien de cause à effet avec la diffusion des images...
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
eurotunnel économie transports migrants à calais société immigration