• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Mohamed Abrini affirme être le troisième homme des attentats de Bruxelles

Mohamed Abrini est l'homme au chapeau, suivi dans la ville par les caméras de surveillance / © FEDERAL POLICE / BELGA / AFP
Mohamed Abrini est l'homme au chapeau, suivi dans la ville par les caméras de surveillance / © FEDERAL POLICE / BELGA / AFP

Mohamed Abrini, inculpé dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris, il aurait reconnu sa participation aux attentats de Bruxelles. 

Par Avec AFP

Mohamed Abrini aurait été le troisième homme des attentats de Bruxelles. C'est en tout cas ce qu'il a affirmé après son arrestation, "confronté aux résultats de diverses expertises" selon le parquet fédéral belge. Il seront donc celui qu'on surnomme "l'homme au chapeau", recherché depuis le 22 mars pour avoir été répéré par la vidéosurveillance de l'aéroporte de Zaventem.

Il avait abandonné une valise piégée mais était parti avant que les kamikazes ne se fassent exploser. Aux enquêteurs, il a indiqué avoir "revendu" son chapeau et d'avoir jeté dans une poubelle sa veste claire, qu'il porte en sortant de l'aéroport et qu'il ôte sur son chemin vers le centre-ville de Bruxelles. 

Il était déjà soupçonné d'avoir été un logisticien des attentats du 13 novembre à Paris, notamment d'avoir plusieurs fois servi de chauffeur aux terroristes. A Bruxelles, il endosse désormais le rôle du troisième poseur de bombe de l'aéroport. Ses empreintes avaient été trouvées notamment dans l'appartement qui a servi de point de départ aux assaillants de l'aéroport.

Il été mis en examen en Belgique  pour "assassinats terroristes".

Sur le même sujet

Les concerts puis confidences d'Arno et de Dick Annegarn

Les + Lus