Les motards encouragés à s'équiper de gilets airbags par la Sécurité routière

La Sécurité routière a lancé mercredi une nouvelle campagne baptisée "L'air, c'est la vie, à moto aussi" pour inciter les motards à s'équiper de gilets airbags.
Démonstration de l'utilisation de l'airbag moto dans un sport de la Sécurité routière
Démonstration de l'utilisation de l'airbag moto dans un sport de la Sécurité routière © Sécurité routière
A l'approche des beaux jours, la Sécurité routière a lancé mercredi une nouvelle campagne pour inciter les motards à s'équiper de gilets airbags. Elle rappelle que 75 % des blessures subies par les usagers de deux-roues motorisés après un accident sont localisées à l’abdomen, au thorax ou à la colonne vertébrale.
 
L'air c'est la vie, à moto aussi

Or, seuls 4% des motards en France (soit 150 000 personnes) sont équipées d'un gilet airbag. La technologie est pourtant rodée, même si elle reste encore coûteuse (un gilet airbag coûte entre 300 et 400 euros).

"Certains vont dépenser 1000 euros pour les options de leur moto, choisissez les priorités", insiste, dans un reportage diffusé par France 2, Mounir Al Raféi, délégué de l'association Victimes et Citoyens, lui-même victime d'un grave accident de moto qui lui vaut de se déplacer en fauteuil roulant aujourd'hui.
Airbag moto : en cas de chute, une protection vitale

Mardi, la Sécurité routière a signé avec neuf organismes professionnels spécialistes de l’éducation routière et des deux-roues motorisés une charte de partenariat visant à protéger la vie de leurs usagers en favorisant l’acquisition et le port de l’airbag moto.

L'an dernier, 620 motocyclistes et 136 cyclomotoristes ont perdu la vie sur les routes françaises. Le risque d’être tué à moto est 22 fois supérieur à celui d’être tué en voiture. 
 
Cette semaine, la police a recensé quatre accidents mortels dans le Nord. Deux d'entre eux concernaient des motards.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité moto sport auto-moto transports économie