Municipales 2020 : toutes les communes de l'Aisne dotées d'un candidat

5 listes ont été déposées pour la mairie de Soissons, dans l'Aisne / © FTV
5 listes ont été déposées pour la mairie de Soissons, dans l'Aisne / © FTV

Les candidats aux élections municipales et communautaires avaient jusqu'au 27 février pour se déclarer. Alors qu'une soixantaine de communes de l'Oise manquaient encore de candidats au 24 février, toutes celles de l'Aisne possèdent déjà au moins une liste.

Par Camille Di Crescenzo

Le dépôt des candidatures pour le 1er tour des élections municipales et communautaires le 15 mars prochains, est clos. Les candidats ont eu trois semaines pour rassembler leur liste.

Les chiffres qui suivent sont susceptibles d’évoluer car certaines opérations de saisies sont encore en cours. Le délai légal, prévu par le code électoral pour la délivrance du récépissé définitif attestant de l’enregistrement de la déclaration de candidature par la préfecture ou la sous-préfecture est de quatre jours après obtention du récépissé provisoire.


Au moins une liste par commune axonaise

Ce 28 février, l'Aisne enregistre 160 listes déposées dans les 97 communes de plus de 1 000 habitants. Au total, ce sont 13 162 candidats qui se sont déclarés sur l'ensemble des 800 communes du département. Si certaines opérations de saisies sont encore en cours, la préfecture assure dans un communiqué que "des candidats se sont déclarés dans toutes les communes du département".

Sans surprise, à Soissons, Alain Reyt a bien déposé une liste pour le Rassemblement national ce 27 février, ce qui monte à cinq le nombre de candidatures pour cette ville de plus de 28 000 habitants, avec Philippe Abbas, La France insoumise ; Alain Crémont, maire sortant DVD ; Franck Delattre, ex-PS soutenu par LREM et Sébastien Lange, Union de la gauche (PC, PS, EELV et PRG).

 
 

Huit listes déposées à Amiens

Au total, ce sont 14 243 candidatures qui ont été enregistrées dans la Somme.

À Amiens, sur les dix listes déclarées, huit sont retenues : celle de Pierre-Jean Jouve (Rassemblement pour Amiens) ; Brigitte Fouré (Amiens Ensemble) ; Renaud Deschamps (Amiens au Coeur) ; Cédric Maisse (Amiens insoumise) ; Bruno Paleni (Lutte ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs) ; Christophe Porquier (Amiens en couleurs) ; Fany Ruin (Une ambition pour Amiens) ; Julien Pradat (Amiens c'est l'tien). 

Jean-Yves Bourgois s'est retiré le 24 février dernier "pour l'intérêt général". Selon lui, le nombre important de listes risquait de faire tomber Amiens vers les extrêmes, notamment vers Amiens c'l'tien. 
Quant à Philippe Deserable SE (ex-PS et ex-LREM), celui-ci s'est retiré faute de combattants. Des désaccords au sein de la liste et une faible intention de vote sont à l'origine de la décision. 

Sur le même sujet

Les + Lus