Municipales à Lille : Pauchet, leader de l'opposition municipale, et Petit, députée ex-LREM, se rallient à Daubresse

Surprise ce vendredi dans la campagne des élections municipales à Lille : Thierry Pauchet, leader de l'opposition municipale et Valérie Petit, députée ex-LREM, ont annoncé leur ralliement à Marc-Philippe Daubresse, candidat Les Républicains. 

Marc-Philippe Daubresse, Thierry Pauchet et Valérie Petit ce vendredi matin
Marc-Philippe Daubresse, Thierry Pauchet et Valérie Petit ce vendredi matin © FRANCE 3
Thierry Pauchet, Marc-Philippe Daubresse et Valérie Petit côte-à-côte ce vendredi pour une conférence de presse surprise. Les trois ont annoncé leur alliance pour les municipales à Lille. Le chef de file de l'opposition municipale à Lille et la députée LREM de la 9ème criconscrition se rangent derrière Marc-Philippe Daubresse.

En cas de victoire, Valérie Petit serait numéro 2. "Un trio challenger et la seule alternative crédible à Martine Aubry", a expliqué M.Daubresse. 
 
Municipales à Lille - Daubresse : "Nous, on crée une nouvelle dynamique"

Marc-Philippe Daubresse, maire de Lambersart pendant presque 30 ans, a obtenu l'investiture de son parti "Les Républicains" pour les municipales à Lille. Valérie Petit a perdu la primaire au sein d'En marche au profit de Violette Spillebout, ancienne directrice de cabinet de Martine Aubry. Après cet échec, elle a quitté le parti présidentiel et sa candidature dans une autre ville a souvent été évoquée. 


Pas d'alliance avec Spillebout ?


Dans un sondage publié mi-décembre 2019, Thierry Pauchet était crédité de 4% des suffrages, derrière Marc-Philippe Daubresse (11%) et loin de Martine Aubry (30%). 
 
M. Pauchet s'est réjoui de rejoindre "son ami de plus de 30 ans" alors que les deux hommes échangeaient des noms d'oiseaux quand ils menaient des listes concurrentes. "Je ne vois pas comment, à 66 ans, on peut devenir comme ça, d'un coup, d'un seul, maire de Lille, après avoir été, pendant 30 ans, maire de Lambersart", disait il y a quelques mois Thierry Pauchet, qui affirmait aussi qu'il "irait au bout". La rumeur d'un ralliement du candidat DVD à Martine Aubry a aussi couru ces dernières semaines, mais il avait toujours démenti. 
 
Municipales à Lille - Pauchet : "Daubresse est un ami"

Le trio affirme qu'il n'y aura pas d'alliance avec Violette Spillebout pour le 2ème tour. "Je ne m'associe pas avec M.Daubresse et Thierry Pauchet pour être après sur une liste avec Violette Spillebout au second tour", a déclaré Valérie Petit.  "Nous serons en deuxième position au soir du premier tour", prédit M. Daubresse, qui proposera, pour le second tour face à Mme Aubry, "des accords de programme et de gouvernance" aux candidats encore en lice, hors "extrêmes".

Y aura-t-il donc un accord avec Mme Spillebout ? "Je ne l'exclus pas du tout", répond-il, persuadé que la liste LREM fera moins que la sienne. La couleuvre risque en effet d'être dure à faire avaler à la députée qui se revendique toujours "macroniste". Elle ne "partage pas les méthodes de Violette Spillebout", a-t-elle martelé, taclant au passage "ce nouveau monde qui fait la même chose que l'ancien avec le culte de la personnalité".

"Je ne vais pas commencer à commenter les atermoiements politiques de Valérie Petit que je n'ai pas commentés depuis deux ans", a ironisé auprès de l'AFP Mme Spillebout.

M. Daubresse a précisé avoir informé jeudi de ce trio l'homme fort de la macronie dans le Nord, le ministre Gérald Darmanin, candidat à Tourcoing: "il m'a fait un grand sourire..."
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections