Affaire Dino Scala : le "violeur de la Sambre" demande à être entendu par la justice

Visé par une nouvelle enquête pour viols et agressions sexuelles, et déjà condamné à 20 ans de réclusion, Dino Scala, dit "le violeur de la Sambre" a demandé à être entendu par la justice.

Surnommé le "violeur de la Sambre", ou le "violeur du matin" Outre-quiévrain. Dino Scala, avait été condamné en juillet 2022 à 20 ans de réclusion criminelle pour viols, tentatives de viol et agressions sexuelles sur 54 femmes, commis entre 1988 et 2018 autour de la Sambre.

Visé par une nouvelle enquête depuis mars 2023 pour au moins 14 agressions supplémentaires, il demande à être entendu par la justice. Son avocate, Me Margaux Mathieu, a adressé une lettre au juge d'instruction dans ce sens, que nos confrères et consœurs de Franceinfo ont pu consulter.

"Des violations répétées et manifestes du secret de l'instruction"

"Mon client ne cesse d'être cité dans les médias comme étant le principal suspect d'une information judiciaire ouverte il y a plus d'un an", mais "n'a toujours pas été entendu ni convoqué dans le cadre de cette instruction" explique l'avocate. Elle ajoute, que cela "le prive de la possibilité d'accéder au dossier, de se défendre et, plus généralement, d'exercer ses droits."

Me Mathieu dénonce ainsi des "violations répétées et manifestes du secret de l'instruction", notamment du fait de la publication, par plusieurs médias, d'éléments sur cette information judiciaire.

durée de la vidéo : 00h01mn47s
Qui est Dino Scala, dit le "violeur de la Sambre" ? Archives 2023 ©Arnaud Moreau / France Télévisions

► Lire aussi : "Violeur de la Sambre" : la justice analyse deux nouveaux signalements remontant à 1987

Des faits commis le long de la Sambre, entre la France et la Belgique

Poursuivi pour un total de 56 faits, l'homme de 63 ans a été condamné en juillet 2022 à 20 ans de réclusion criminelle avec une période de sûreté des deux tiers. Il en avait reconnu 40 et contesté 16. Son procès n'a pas permis de répondre à toutes les questions qui planent autour de l'accusé.

Pendant près de 30 ans, c'est avec le même mode opératoire que Dino Scala s'en est pris à ses victimes. Comment a-t-il pu passer pendant des décennies derrière les mailles du filet ? Des agressions presque toujours menées à l'aube, l'hiver, sur des voies publiques. Des victimes étranglées par-derrière avec son avant-bras ou à l'aide d'une cordelette, avant d'être menacées avec un couteau.

► Lire aussi : Dino Scala, le "violeur de la Sambre" condamné à 20 ans de prison, se désiste de son appel

Le "violeur de la Sambre" a d'abord fait appel de sa condamnation avant d'y renoncer en octobre dernier. Néanmoins, il est toujours visé par une autre information judiciaire ouverte en mars par le parquet de Valenciennes, pour des faits perpétrés entre 1988 et 2009.

Avec AFP

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité