Aides à domicile - Coronavirus : faute de prime gouvernementale, le département du Nord met la main au portefeuille

Le département du Nord annonce ce mercredi une série de mesures financières en faveur des services d'aide à domicile, et notamment une prime aux intervenants, notamment chez des personnes atteintes du Covid-19.

(Illustration)
(Illustration) © MAXPPP
"Le mercredi 20 mai dernier, le gouvernement annonçait qu’il ne verserait pas de prime aux professionnels de l’aide à domicile (...) Le département du Nord ne peut se résoudre à l’oubli de ces personnels qui se sont engagés quotidiennement pour limiter les drames liés à la pandémie", déplore la collectivité ce mercredi dans un communiqué.

Ainsi, une enveloppe estimée entre 10 et 15 millions d'euros vient d'être votée pour soutenir le secteur de l'aide à domicile.


Primes


Pour les "oubliés", le département annonce une prime de 514 euros en moyenne par aide à domicile. Des dotations seront allouées avant fin août aux structures nordistes, qui seront chargées ensuite de reverser les primes à leurs personnels.

Par ailleurs, "une prime de 300 euros par prise en charge de bénéficiaire souffrant du Covid-19". est-il précisé. Un plafond de 1000 euros, toutes primes confondues, est prévu.

Le département annonce également "une hausse de la prise en charge départementale horaire en APA (allocation personnalisée d'autonomie) et en PHP (prestation de compensation du handicap)" , qui passera de 21 à 22 euros à partir du 1er octobre prochain. Coût de la mesure : 10 millions d'euros pour la collectivité.

Enfin, "le Département du Nord a décidé d’assouplir le plafond du montant restant à la charge de l’usager (actuellement fixé à 90,32€) pour les usagers dont les revenus sont supérieurs à 2 400 euros mensuels", soit 6% des usagers.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter