Alerte à la bombe : la mairie de Calais évacuée pour la deuxième fois en deux jours, il s'agissait d'un nouveau canular

Les agents de l'hôtel de ville de Calais ont de nouveau été évacués ce jeudi 28 décembre 2023, vers 10 heures, après avoir reçu un message menaçant de faire exploser une bombe sur le site. Une autre alerte avait déjà été déclarée ce mercredi. Les soupçons ont pu être levés vers 11h30.

"Suite à un nouveau message menaçant reçu ce matin, l'hôtel de ville est une fois encore évacué et fermé au public." Une situation qui prend des airs de déjà-vu puisque, l'alerte à la bombe déclarée à l'hôtel de ville de Calais (Pas-de-Calais), ce jeudi 28 décembre, intervient exactement 24 heures après une première alerte, déclenchée ce mercredi.

La ou les personnes à l'origine de l'intimidation ont utilisé le même procédé que la veille : les employés de mairie ont reçu un mail menaçant de faire exploser une bombe au cours de la matinée. Si l'alerte de la veille s'était avérée mensongère, les autorités expliquent ne pas pouvoir prendre ces nouvelles menaces à la légère. Une évacuation totale du lieu a donc été effectuée.

Réouverture à 14 heures

La mairie était de nouveau fermée ce jeudi matin, en attendant que les démineurs sécurisent le site une seconde fois. Sur Facebook, la Ville précisait que "la circulation aux abords de l’hôtel de ville est fermée".

Vers 11h30, la mairie a indiqué que les opérations de mise en sûreté et de déminage avaient permis de lever le doute sur la présence d'explosifs. Cette seconde menace était donc un nouveau canular, permettant toutefois à l'hôtel de ville d'ouvrir à nouveau ce jeudi, vers 14 heures, et de rendre la route à la circulation aux abords du bâtiment.