Allocation rentrée : malgré une majoration, les aides à l'achat de matériel scolaire demeurent "insuffisantes"

L'allocation de rentrée scolaire (ARS) a été versée aux familles bénéficiaires ce mercredi 16 août 2023. Malgré une majoration de 1,5 % de l'ARS, certaines familles peinent à acheter toutes les fournitures comprises sur leur liste. Certaines communes des Hauts-de-France proposent donc des aides au matériel scolaire.

Alors que certaines personnes rentrent de vacances, certaines préparent déjà leur rentrée. Notamment les parents les plus prévenants, pour qui l'heure est d'ores et déjà à l'achat des fournitures scolaires de leurs enfants. Une étape de l'année anodine pour certains, qui peut être un véritable parcours du combattant pour d'autres, dont le reste à vivre à la fin du mois est critique, voire totalement nul.

D'autant plus lorsque le coût des fournitures scolaires a augmenté de 11,3 % par rapport à 2022 en raison de l'inflation, comme le révèle une enquête de la Confédération syndicale des familles (CSF), publiée ce mercredi 16 août 2023. Selon l'étude, les familles doivent dépenser entre 900 et 1700 euros pour la scolarité d'un enfant cette année.

Majoration de 1,5 %

Cahiers, stylos, trousses et classeurs... Selon le patron des supermarchés Mousquetaires Thierry Cotillard, interviewé en juin dernier sur France Inter, les prix des fournitures scolaires "seront en hausse de 3 %" à la rentrée 2023.

En réaction à cette hausse des prix, l'allocation de rentrée scolaire (ARS), versée ce mercredi 16 août, a obtenu une majoration de 1,5 % le 1er avril dernier, après avoir connu une revalorisation de 4 % en 2022. "Une bonne initiative", selon Jean-Yves Guéant, président de la FCPE Nord, qui "reste malheureusement insuffisante pour aider les familles."

L'ARS est versée chaque année aux parents ayant des enfants "de 6 à 18 ans scolarisés, en apprentissage ou pris en charge dans un établissement d’accueil spécialisé", précise le site service-public.fr. Cette aide de l'État est toutefois soumise à un plafond de ressources. Selon la CAF, les familles bénéficiant de l'ARS sont près de 3 millions chaque année.

Des fournitures distribuées dans les communes

Dans ce contexte, certaines villes du Nord et du Pas-de-Calais proposent gratuitement des fournitures pour que "chaque enfant apprenne dans les meilleures conditions" et afin de réduire les "discriminations" et les "inégalités" au sein même de l’école, comme indique par exemple la mairie de Lille.

La capitale des Flandres a d'ailleurs annoncé dernièrement consacrer un budget de 645 000 euros à l'achat de matériel scolaire pour la rentrée 2023. Soit 28 000 euros de plus par rapport à 2022. "Les familles n’ont plus de listes de fournitures à acheter. Seuls le cartable, la trousse vide et un éventuel agenda restent à leur charge", détaille un communiqué de la mairie. Les villes d'Hellemmes et de Lomme font également partie de l'initiative.

Dans la métropole lilloise, la ville de Roubaix propose également un kit de fournitures d'une valeur de 50 euros, distribué à l'ensemble des enfants inscrits dans les établissements publics de la commune.

Dans le Pas-de-Calais, les écoliers de l'Arrageois pourront aussi bénéficier d'une telle aide. Le jour de la rentrée, 3 100 enfants découvriront leur matériel posé sur leurs tables. Une démarche similaire engagée à Dunkerque depuis maintenant six ans.