Allongement de l'écluse de Quesnoy-sur-Deûle : "des péniches transportant 3 000 tonnes pourront passer"

C'est un chantier de 3 ans qui s'est ouvert à Quesnoy-sur-Deûle pour allonger l'écluse. De 43 millions d'euros, ce chantier fait partie de l'ensemble du projet européen Seine - Escaut dont le canal Seine - Nord fait partie. Le projet Seine - Escaut est porté par l'Europe à hauteur de 10 milliards d'euros.

Il s'agit d'homogénéiser les passages des péniches à grand gabarit pour que ces dernières puissent se déplacer sur tout le réseau fluvial français au nord de Paris.

L'écluse de Quesnoy-sur-Deûle qui permet de réguler le débit et les hauteurs de chute d'eau sur la Deûle doit donc être aménagée.

L'enjeu, présenté comme économique et écologique par Voies Navigables de France, est de permettre à des péniches plus grandes et plus chargées de passer à Quesnoy-sur-Deûle.

Une écluse de 144m au lieu de 110m de long

En d'autres termes, "des péniches transportant 3 000 tonnes (équivalent de 150 camions) pourront ainsi se déplacer" comme elles le souhaitent sur cette portion de la Deûle, explique la communication de VNF. 

L'opération a bloqué la navigation pendant trois semaines et rouvre le 29 octobre 2023. Les travaux ne sont pour autant pas terminés. Le chantier, qui coûte 43 millions d'euros, s'étale sur trois ans et prendra fin en 2025.

Il s'agit d'allonger l'écluse de 34 mètres, portant sa longueur à 144 mètres pour que les péniches plus longues puissent y rentrer.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité