• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Salon de l'Agriculture : pourquoi la Bleue du Nord fait son grand retour

Depuis 2009, le Salon International de l’Agriculture met à « l’honneur » une race bovine tous les ans. Cette année, c’est la Bleue du Nord et Imminence qui ont été choisies pour être l’égérie de l’édition 2019. / © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Depuis 2009, le Salon International de l’Agriculture met à « l’honneur » une race bovine tous les ans. Cette année, c’est la Bleue du Nord et Imminence qui ont été choisies pour être l’égérie de l’édition 2019. / © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Originaire de la région de l’Avesnois, la race Bleue du Nord a bien failli disparaître après-guerre, avant de renaître progressivement. Elle trône cette année à l’affiche du Salon International de l’Agriculture ! Et tente de reconquérir les consommateurs pour sa viande et son lait.

Par LB

Populaire au début du XXème siècle, quasi-disparue en 1950, la voilà de retour. La Bleue du Nord est aujourd'hui une race locale qui reste rare avec quelques 570 vaches bleues recensées en 2015… contre une population estimée à 500 000 têtes en 1910 sur 7 départements du Nord de la France, selon l’Union Bleue du Nord.

Les deux guerres mondiales sont passées par là. Et malgré la vocation mixte de cette race - viande et lait – la Bleue a été rayée de la liste des races françaises, au profit notamment de laitières à fort rendement, telle la Prim’Holstein.

Heureusement, la Belgique voisine maintien la race sur son territoire et des passionnés du Nord de la France obtiennent en 1970 l’autorisation d’importer des semences de taureaux belges. Il faudra plusieurs décennies pour reconstituer et maintenir un cheptel…
 

La Bleue du Nord : comment la reconnaître ?


Ne vous attendez pas à retrouver d’immense troupeaux de la couleur des Schtroumpfs dans les champs du parc régional de l’Avesnois, en partant à la recherche de la Bleue du Nord. Sa robe est faite de nuances. On la retrouve blanche la plupart du temps, avec des taches plus ou moins grandes donnant cette impression bleutée.

L’émission Midi en France était déjà allée en février 2016 à la rencontre de Gilles Druet, l’éleveur d’Imminence, égérie du Salon de l’Agriculture 2019, et un des plus fervents défenseurs de la Bleue du Nord. "C'est préserver une identité, un patrimoine historique d'une région, d'une petite zone naturelle. J'aime bien faire découvrir mon troupeau à d'autres personnes et montrer qu'il y a autre chose que des grandes races nationales !" racontait à l'époque l'exploitant agricole.
 
La Bleue du Nord dans Midi en France (février 2016)
 

Retour au Concours régional agricole


La voilà mise à l’honneur en ce mois de février 2019 en devenant avec Imminence, l’égérie du Salon de l’Agriculture. Nous avions assisté à son grand départ pour Paris, vendredi dernier. "On est content, c'est une grande fierté, un grand bonheur. On est tous très heureux de partir sur Paris avec Imminence, on va vivre ça en famille", témoignait alors Isabelle Druet, éleveuse de la mascotte nordiste.
 
​​​​​​​Le départ d’Imminence de Saint Aubin pour le SIA
Reportage de Didier Pithon et Laurent Navez

Autre événement marquant pour les défenseurs de la race, la Bleue du Nord a fait son retour lundi au Concours général agricole, avec différents critères examinés sur le grand ring du Salon de l'Agriculture. Une première depuis 1996. A cette occasion, Imminence a même reçu le prix de meilleure mamelle adulte ! "C'est la star, la miss du salon !", s'est félicité son propriétaire.
 
 
 

Un fromage de Bleue du Nord

Maintenant que cette race locale est sauvée, l'Union Bleue du Nord travaille pour la pérenniser, la valoriser. C'est l'idée du projet transfrontalier Bluester, lancé en 2010 et soutenu par l’Europe pour donner un souffle nouveau à la race. L’agriculture biologique et les systèmes à l’herbe, la mise en place d’une filière viande et la production fromagère en constituent désormais les axes principaux.

Et dans le volet « valorisation », il y a donc la création d’un fromage exclusif à partir de lait cru de la Bleue du Nord, le Pavé bleu. Le lycée agricole du Quesnoy apporte sa collaboration technique pour concevoir ce fromage à pâte persillée, avec sa croute gris bleutée et des touches de blancs.
 
Le pavé bleu, fromage pour valoriser la Bleue du Nord
Reportage de Didier Pithon et Laurent Navez

Un fromage unique et original. Il s'en confectionne ici près de quatre tonnes chaque année. Une production qui devrait mème doubler en avril grâce à l'installation d'une nouvelle ligne de fabrication. La rançon du succès pour ce fromage qui participe ainsi à la sauvegarde de la race locale.

Sur le même sujet

Le tube "Valery" repris par Still Amy

Les + Lus