Un p'tit coin des Hauts-de-France - Le musée des Bois jolis à Felleries, la mémoire du village et de la boissellerie

À Felleries dans le Nord, un petit musée se cache dans le moulin. Vous y découvrirez l’histoire de ce lieu où se fabrique encore la farine et où l’on vous expliquera la boissellerie et le tournage du bois, activité prépondérante autrefois sur le village.
Musée des Bois jolis de Felleries
Musée des Bois jolis de Felleries © Communauté communes du coeur de l'Avesnois

Dans le canton d’Avesnes-sur-Helpe dans le Nord, se niche un moulin à eau toujours en activité. Les visiteurs peuvent découvrir son fonctionnement ainsi que l’activité de tournage du bois qui lui est associée.

Antenne de l'Écomusée de l'Avesnois de Fourmies, ce moulin à eau, situé sur le village de Felleries, est très ancien puisqu’il remonte au 15e siècle. Les cartulaires (registres des titres de propriété) de l’abbaye de Liessies témoignent de son existence en 1466.

Au cœur de l’Avesnois, là où se dressent des arbres magnifiques, le musée des Bois jolis, comme son nom l'indique, est consacré à l’histoire de ce village intimement lié au bois. Le mot est d’ailleurs dérivé de “boisseau”, récipient de forme cylindrique.

Visite guidée

C’est en 1975 que le petit musée de Felleries voit le jour, sous l’impulsion de passionnés qui se regroupent pour restaurer le moulin. En plus du guide municipal, ce sont pour la plupart des bénévoles de l’association des amis de Felleries et de ses Bois jolis, qui accueillent les touristes de passage dans ce moulin à eau. Seul édifice du département équipé de deux roues à augets toujours en état de fonctionnement.

Deux roues à augets au moulin du musée des Bois jolis de Felleries
Deux roues à augets au moulin du musée des Bois jolis de Felleries © Association amis de Felleries et de ses Bois jolis

L’histoire du village, le travail du bois, le mécanisme du moulin ou encore la fabrication de la farine sont tour à tour expliqués pendant la visite guidée qui dure environ une heure trente.

L’activité principale du moulin à eau est incontestablement la fabrication de la farine. Les visiteurs vont déambuler jusque dans les entrailles du bâtiment, rejoindre (par une échelle de meunier s’ils le souhaitent) le sous-sol et découvrir le cheminement de la farine jusqu’à sa mise dans les  sacs.

Trois salles d’exposition

De retour dans le bâtiment principal, on peut découvrir trois salles d'exposition. Felleries était ce que l’on appelle un "village clairière" bâti au milieu de la forêt propice au développement de l’activité autour du bois. "Le tournage sur bois était l’activité principale du village de Felleries", explique Dominique Clément, guide du musée de Bois jolis.

Il y a eu jusqu’à trente-cinq ateliers de boisseliers fabriquant des objets de la vie quotidienne surnommés bois jolis.

Dominique Clément, guide au Musée des bois jolis

Dans la première salle est justement présenté ce village, bâti au fond d'une clairière, et les métiers de la forêt. "Autrefois, les habitants, qui étaient pour beaucoup agriculteurs en été, étaient sabotiers pendant l’hiver et utilisaient des tours à force humaine au cœur de la forêt", ajoute Dominique Clément. Ici, sont regroupées des photographies sur l’histoire de cette activité artisanale qui prit une ampleur industrielle avec la fabrication de bobines et de robinets. "Felleries fabriquait les bobines en bois pour les filatures et les robinets pour les tonneaux des fabricants de produits chimiques". Des bobines de fil mais aussi des canettes, des navettes utilisées par les filatures du village, des villes alentour mais aussi de Roubaix et même jusqu’en Belgique.

La seconde salle met à l’honneur les fameux "bois jolis". "C’est ainsi que les artisans du village appelaient leurs objets de la vie quotidienne en bois tournés et décorés".

Les objet présentés sont fabriqués par des artisans et non usinés.

Dominique Clément, guide au Musée des bois jolis

Vous trouverez ainsi une grande variété d’objets liés à la vie domestique, artisanale ou industrielle mais aussi des jouets et jeux traditionnels en bois.

Trois salles d'expositions au musée des Bois jolis de Felleries
Trois salles d'expositions au musée des Bois jolis de Felleries © Association des amis de Felleries et de ses bois jolis

En franchissant la troisième salle, les visiteurs découvrent l’évolution des machines, les fameux tours. "il y a le tour en bois ou à force humaine, manoeuvré par trois personnes, le tour à pédale où le tourneur était tout seul jusqu’au tour semi-automatique de 1920 avec lequel on utilisait des gabarits" précise le guide.

Le tournage du bois activité ancestrale sur le village de Fellières
Le tournage du bois activité ancestrale sur le village de Fellières © Association des amis de Felleries et de ses bois jolis

Démonstrations de tournage

Pour passer de la théorie à la pratique, les visiteurs assistent à une démonstration de tournage sur bois. "Que ce soit moi ou un bénévole de l'association, nous allons fabriquer devant eux un petit objet sur un tour en bois pendant environ 10 minutes" précise le guide.

D’ailleurs les bénévoles vont aussi à la rencontres des habitants pour les initier au tournage sur bois. "Les membres de l'association aident pour les démonstrations sur le site du musée mais ils vont aussi faire des prestations extérieures dans des foires ou comme il y a quelque jours dans un IME de la région pour fabriquer des toupies ou des champignons en bois"ajoute le guide. Des bénévoles présents pour débuter la saison estivale et accueillir les vacanciers de passage.

Des démonstrations de tournage sur bois sont proposées au musée des Bois jolis de Felleries
Des démonstrations de tournage sur bois sont proposées au musée des Bois jolis de Felleries © Association des amis de Felleries et de ses bois jolis

Si en juin les touristes sont essentiellement des seniors, entre juillet et août le musée reçoit des familles en vacances. "Nous restons un petit musée mais nous avons du passage, les gens viennent du Musverre (le musée départemental du Verre, ndlr) et font un deuxième petit musée".

Des projets

Parmi les projets du musée des Bois jolis, la mise en service de la seconde roue du moulin. "la première roue entraîne le moulin mais la seconde tourne actuellement à vide d’où son projet d’électrification pour éclairer le moulin et faire tourner un tour à bois". Ainsi les deux activités principales du musée, le moulin et le bois seront définitivement liées.

Le musée des Bois jolis installé dans le moulin à eau sur la commune de Felleries
Le musée des Bois jolis installé dans le moulin à eau sur la commune de Felleries © Association des amis de Felleries et de ses bois jolis

Le musée des Bois jolis est ouvert du 1er mars au 31 octobre du mardi au samedi, de 14h00 à 18h00, ainsi que le 2e et 4e dimanche du mois, de 14h00 à 18h00. Renseignez-vous au 0327590346.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie musée culture