• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDÉO. Quand un filmeur amateur maladroit se confronte à un photographe professionnel tatillon...

© DR
© DR

En 1947, un cinéaste amateur filme tant bien que mal une cérémonie de mariage à Avesnes, dans le Nord... Un récit cocasse par François Morel. 

Par Olivier Sarrazin

Ce 10 Février 1947, c’est en le grand jour pour Odette et André, et pour notre filmeur “J.T.” qui laissera à la postérité ses mystérieuses initiales “J.T.” … et les images de cette première brouille.
 

Le filmeur maladroit (La séquence du filmeur 22/40)

Quand un filmeur amateur maladroit se confronte à un photographe professionnel tatillon
En février 1947, un filmeur amateur filme tant bien que mal une cérémonie de #mariage à Avesnes, dans le Nord...  - REAL PRODUCTIONS, ARCHIPOP et PICTANOVO - Olivier Sarrazin

écrit et réalisé par Olivier Sarrazin


Après les obligations matrimoniales républicaines, l’union doit-être consacrée et il faut s’empresser de rejoindre la maison de Dieu… 

C’est le moment de “la photo de mariage”. Et les règles de ce rituel sont intransigeantes. Ici, pas de place pour l’inattendu !
 


Tout l’art photographique de la photo de mariage consiste à donner l’illusion de la spontanéité, ce qui demande une longue préparation… Rien à voir avec ces petits plaisantins qui se croient tout permis avec leurs caméras. Comme si filmer le réel était intéressant !

Et voilà, la plaque de verre est impressionnée pour l’éternité, grâce au talent d’un vrai spécialiste : un homme de l’art.  Tandis que notre filmeur se sert d’artifices pour sauver son film et appâter son public. Pitoyable !

Oui évidemment “J.T”, comme Journal Télévisé !

 

 

La séquence du filmeur

L'épopée des Trente Glorieuses, au travers de films amateurs

Une série d’histoires originales, drôles, décalées et poétiques, fondées sur des films d’archives familiales inédits, sauvegardés par l'association Archipop (Beauvais). 
Ecrit et réalisé par Olivier Sarrazin et Corine Zongo-Wable
Avec la voix de François Morel

François Morel vous raconte l’histoire de filmeurs amateurs des années 1930 à 1970 qui ont capté les moments forts de leur vie familiale, leurs loisirs ou leur métier, et qui sont aussi des bouts de l’histoire collective de la région.

Une coproduction REAL PRODUCTIONS, ARCHIPOP et PICTANOVO
Avec la participation de FRANCE TELEVISIONS et TV5MONDE
Avec le soutien de la région Hauts-de-France et du CNC

▶ tous les jours sur le site http://hdf.france3.fr, sur Facebook et Youtube
▶ tous les dimanches à la fin du JT 19/20 à 19h25 sur France 3 Hauts-de-France

 Si vous aussi êtes en possession de films amateurs, films de famille, films d'entreprise, vous pouvez contacter l'association Archipop au 03 44 22 50 55  ou via contact@archipop.org 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Document : le travail des ouvrières agricoles dans le Marquenterre en 1954

Les + Lus