VIDÉO. Braderie de Lille 2019 : où trouver les moules-frites les moins chères ?

© QUENTIN VASSEUR / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
© QUENTIN VASSEUR / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS

Tous les ans, le même casse-tête !

Par Q.V

Manger une moule-frites à la Braderie de Lille, cela va de soi, mais à quel prix ? Pour éviter les arnaques ou les formules un peu trop bon marché pour être bonnes, on a essayé de comparer les prix entre les différents secteurs de la ville.

Résultat ? La fourchette est plutôt grande, y compris dans l'hyper-centre.
 
© F. G / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
© F. G / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS

 

Dans l'hyper-centre ?


Sur la place Rihour, par exemple, les prix varient selon les lieux : 11 euros à l'intérieur, quelques euros de plus en terrasse dans certaines enseignes.

Il était en tout cas possible de se nourrir pour moins 13 euros, contrairement à l'année dernière où les prix avoisinaient facilement les 18 euros.

Ces prix-là, on les trouvait toujours du côté de la Vieille Bourse de Lille. Mais pas seulement.
 

 

Et ailleurs ?


Sur la rue Solferino, à hauteur du théâtre Sébastopol, on a pu voir des moules-frites frisant les 18 euros... à quelques encablures de bars proposant des formules à 11 euros.

À ce prix-là, forcément, on se doute que les moules ne sont pas locales. Mais sont-elles vraiment si bonnes ?
 
© Q.V / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
© Q.V / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS

Le long du parc Jean-Baptiste Lebas, où une brasserie propose des moules marinières à 11,50 euros, on a interrogé un couple en train de déguster un moule-frites parmi les moins chers du marché. 

Verdict ? "Elles sont très bonnes !" nous assurent-ils. "En plus, c'est servi dans une vraie marmitte et pas dans une barquette en plastique, donc ça reste chaud !".
 
© Q.V / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
© Q.V / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS

L'an dernier, la maire socialiste de Lille Martine Aubry s'était attaquée au prix des moules, parfois rébarbatif. La municipalité avait "constaté que certains professionnels pratiquaient des prix excessifs" rapportait son adjoint Franck Hanoh dans La Voix du Nord. "Nous voulions rappeler que c’est un événement qui fait partie du patrimoine, et qu'on a tous à y gagner à maintenir les prix raisonnables"
 
Braderie de Lille : c'est quoi, une bonne moule-frites ?

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lubrizol : manifestation à Lille pour demander la transparence

Les + Lus