Busigny : le premier Village d'Enfants de France fête ses 60 ans

L'association SOS Village d'enfants célèbre aujourd'hui à Busigny l'anniversaire du premier village français construit pour accueillir des fratries séparées de leurs parents. Plusieurs célébrations sont prévues. 

Les locaux du village de SOS Village d'enfants, à Busigny
Les locaux du village de SOS Village d'enfants, à Busigny © France 3 NPDC
1956 : le premier Village d’enfants de France voit le jour à Busigny. Il est fondé par un jeune instituteur du Nord, Gilbert Cotteau, qui imite l’initiative de l’autrichien Hermann Gmeiner. L’association SOS Villages d’enfants ne recueille pas uniquement des orphelins, mais aussi des enfants victimes de maltraitance ou dont la famille vit trop précairement pour les prendre en charge. Le principe qui guide l’association : ne pas séparer les fratries. Au lieu d’être dispersés dans des familles d’accueil, ces enfants emménagent ensemble dans des structures construites spécialement pour eux. Ils sont pris en charge par des « mères SOS », qui ont depuis 2005 le statut d’éducatrices familiales. Elles ont en charge cinq à six enfants par maison, 24 heures sur 24,  258 jours par an. Elles sont assistées par des aides familiaux et des psychologues, qui se déplacent dans les villages.

Le Village à sa création en 1956
Le Village à sa création en 1956 © SOVE.ORG


Tout juste rénové

Né grâce à la solidarité des habitants, celui de Busigny fête aujourd’hui ses 60 ans. Il vient tout juste d’être rénové, pour améliorer le confort de vie de ses habitants et rendre les installations plus saines et plus spacieuses. « Les jeunes étaient intégrés aux décisions et tous les enfants se sont adaptés à la nouvelle organisation. Quant aux visites dans les premières maisons rénovées, celles-ci ont suscité l’enthousiasme des enfants comme des plus grands. » souligne l’association dans son magazine de Juin. C’est aussi cela qu’on fête ce samedi à Busigny.

Des animations dans la soirée

A 17 heures, une cérémonie est organisée en présence de Daniel Barroy, président de SOS Villages d’Enfants et de son fondateur Gilbert Cotteau, aujourd’hui membre d’honneur. Des saynètes seront jouées par des enfants, des anciens et des accompagnants autour d’un thème commun : “Tous les sourires de l’enfance”. Un chœur gospel composé de jeunes issus de la Fondation Apprentis d’Auteuil donnera ensuite un concert. Des animations en tous genres ont été prévues, et la soirée s’achèvera sur un spectacle de mise en lumière et un lâcher de lampions.



Reconnue par les Nations Unies

Depuis sa création, l’association a bâti 14 villages en France, financés à 80% par leurs départements. SOS villages d’enfants a été reconnue d’utilité publique par décret du conseil d’état en 1969. Au vu de son action à l’international, elle jouit d’un statut consultatif au siège économique et social des Nations Unies.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vie associative société