• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Cambrésis : une “mini-tornade” endommage une quarantaine d'habitations à Briastre et Cauroir

Des habitations endommagées mercredi soir à Cauroir, près de Cambrai. / © BERTRAND THERY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
Des habitations endommagées mercredi soir à Cauroir, près de Cambrai. / © BERTRAND THERY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS

Une quarantaine d'habitations ont subi des dégâts mercredi soir, dans le communes de Briastre et Cauroir, près de Cambrai (Nord), en raison de très fortes rafales de vent que des témoins décrivent comme une "mini-tornade".

Par YF

Les centres de secours de Caudry et Cambrai ont été alertés mercredi soir, à partir de 19h45, "suite à un évènement météorologique décrit par les habitants comme une mini tornade", indique le SDIS 59. "Des toitures ont été dégradées et des câbles électriques et branches d'arbre sont tombés sur la voie publique".
 


A Briastre, des dégâts ont été constatés principalement dans la rue Paul Doumer, où une dizaine d'habitations ont été touchées d'après les pompiers. Le clocher et la toiture de l'église ont également été endommagés. "Ça a été très vite, à peine une minute, une violence inouïe", témoigne Bruno Leclercq, le maire de cette petite commune de 700 habitants, qui doit recevoir la visite du sous-préfet de Cambrai en début d'après-midi.
 
Intervention des pompiers sur le clocher de l'église de Briastre mercredi soir. / © BRUNO LECLERCQ / MAIRIE DE BRIASTRE
Intervention des pompiers sur le clocher de l'église de Briastre mercredi soir. / © BRUNO LECLERCQ / MAIRIE DE BRIASTRE

"La pointe du clocher a fortement bougé, avec une croix en béton séctionnée", décrit l'élu qui évoque, lui, "une bonne vingtaine de maisons impactées". "Heureusement, il n'y a pas eu de mort, ni de blessé". Seules deux personnes, occupant des appartements, ont dû être relogées.
 

"Je n'ai jamais vu ça"


 
A Cauroir, commune de 500 habitants,  les dégâts concernent une trentaine d'habitations situées rue de la Croisette : tuiles et antennes de télévision arrachées, arbres déracinés...
 
Arbre déraciné à Cauroir. / © BERTRAND THERY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
Arbre déraciné à Cauroir. / © BERTRAND THERY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
Toiture endommagée à Cauroir. / © BERTRAND THERY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
Toiture endommagée à Cauroir. / © BERTRAND THERY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
Tuiles et antenne TV arrachés du toit de cette maison de Cauroir. / © BERTRAND THERY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
Tuiles et antenne TV arrachés du toit de cette maison de Cauroir. / © BERTRAND THERY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS

 "Il y avait un énorme nuage un peu en spirale qui était au-dessus d'Awoingt et Couroir", relate Emmanuel Corbier, un habitant. "A 300 mètres d'ici, ça a commencé à pleuvoir. J'ai été obligé de m'arrêter sur la route, je ne voyais pas au bout de mon capot, donc je me suis arrêté. Et d'un seul coup, pendant cinq à dix secondes, on aurait dit qu'il y avait une équipe de rugby qui secouait la maison, c'était dantesque, je n'ai jamais vu ça".  
 
"Mini-tornade" à Cauroir : "c'était dantesque"
Propos recueillis par Laurent Navez et Bertrand Théry.

"J'ai eu très peur, mon sapin est tombé, il y avait des grêlons et du bruit", raconte Germaine Delattre, une autre habitante.

Du côté de Météo-France, on a bien constaté un phénomène météorologique singulier mercredi soir dans les environs de Cambrai. "Sur nos radars, on voit que ça se passe aux alentours de 19h10, on note beaucoup d’échos de foudre, on voit qu'il s’est passé quelque chose d’important", nous explique-t-on, image à l'appui.
 
Sur cette carte, on aperçoit en rouge le violent orage survenu dans le Cambrésis mercredi soir, avec des précipitations intenses. / © METEO FRANCE
Sur cette carte, on aperçoit en rouge le violent orage survenu dans le Cambrésis mercredi soir, avec des précipitations intenses. / © METEO FRANCE

"Cela montre le caractère violent du phénomène orageux d'hier soir,  mais on ne peut pas affirmer à 100% qu'il y a eu une tornade à cet endroit, cela peut être également un front de rafales, c'est-à-dire la limite entre l'air froid sortant d'un orage et l'air chaud environnant", indique Météo-France. "Une tornade a un effet tourbillonnaire et laisse des traces aux sols, comme il y en avait eu à Hautmont (en août 2008)"

Le phénomène a été extrêmement localisé, puisqu'à Cambrai, ville voisine de Cauroir, le vent n'a atteint que 65 km/h selon les relevés de Météo-France. 
 

Sur le même sujet

Amiens nord : derniers rassemblements des habitants avant le démolition de la barre Mozart, en 2020

Les + Lus