• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Voiture folle à la sortie d'une boîte à Cambrai : ouverture d'information pour tentatives d'assassinats

© JPD -SDIS
© JPD -SDIS

L'automobiliste de 18 ans interpellé dans la nuit de samedi à dimanche après avoir fauché des piétons à la sortie du Mix Bar à Cambrai devrait être mis en examen ce lundi soir, suite à l'ouverture d'une information judiciaire par le parquet de Douai, notamment pour tentatives d'assassinats.

Par TM

Le chauffard qui a percuté dans la nuit de samedi à dimanche six piétons, en blessant deux très gravement, à la sortie de la discothèque le Mix Bar à Cambrai, a été déféré ce lundi après-midi à Douai, et présenté à un juge d'instruction. Ce dernier devrait mettre le suspect en examen pour tentatives d'assassinats, conduite sous alcool et stupéfiants, et délit de fuite.

Ce sont en tout cas les chefs de l'information judiciaire ouverte par le parquet, qui a donc retenu la préméditation.


Placement en détention requis


Le prévenu avait été interpellé dimanche à l'aube, vers 4h45, immédiatement après avoir foncé sur les victimes. Au volant de son Audi A3, qu'il conduisait à vive allure, il avait achevé sa course dans un lampadaire quelques dizaines de mètres plus loin.

Au moment de son arrestation, il présentait un taux d'alcoolémie supérieur à 2 grammes par litre de sang. Il a par ailleurs été contrôlé positif aux stupéfiants. Des analyses toxicologiques complémentaires devront déterminer s'il était bien sous l'emprise de drogue(s) au moment des faits. 
 
Voiture folle à la sortie d'une boîte à Cambrai : le rappel des faits

Dans sa course folle, le chauffard a fauché six personnes, cinq clients de la discothèque et un vigile. Ce dernier se trouve dans le coma et souffre d'une hémorragie cérébrale. Un jeune homme est également gravement touché et pourrait souffrir de graves séquelles. Les quatre autres victimes ont été plus légèrement blessées. 

Le suspect avait été exclu plus tôt dans la nuit de la discothèque (vers 3h), pour des motifs encore inconnus. Durant sa garde à vue au commissariat de Cambrai, il a déclaré ne pas se souvenir de la soirée, ou très partiellement. 

Le parquet de Douai a requis ce lundi le placement en détention provisoire du détenu.

Sur le même sujet

Les agriculteurs de l'Aisne font les comptes après les intempéries du 5 juin

Les + Lus