Carnaval de Dunkerque 2024. Plumes, fourrure, paillettes, ruée sur les chapeaux excentriques et artisanaux d'une boutique de déguisements de Lille

Plus sur le thème :

Depuis quatre ans, la boutique "Kiloshow" de Lille propose des chapeaux de Carnaval complètement exubérants, par la couleur et les matières utilisées. Confectionnés artisanalement par le patron du magasin, ces couvre-chefs affriolants se sont exportés dans toute la France, et jusque dans les bandes du Carnaval de Dunkerque.

La Quotidienne des Régions
Tous les jours à 13h, notre rédaction vous réserve le meilleur de l'info régionale. Une sélection rien que pour vous, pour rester en lien avec vos régions.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "La Quotidienne des Régions". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

J-1 avant le lancement d'un des temps forts du Carnaval de Dunkerque avec les 3 Joyeuses. Une ambiance de fête et de chahut règne dans les boutiques de déguisement des Hauts-de-France. Rue Gambetta à Lille par exemple, la playlist du magasin de vêtements de fêtes "Le Kiloshow" a troqué ses habituels tubes pop que tout le monde connaît, pour des chants tout aussi génériques, mais d'un autre acabit.

Chants en patois, paroles un poil paillardes, mélodies qui donnent envie de lancer une ronde place Jean Bart... Le Carnaval est déjà dans l'air. "Ça fait déjà bien deux mois que ça dure", s'exclame Claude Ballois, patron de Kiloshow qui voit défiler des centaines de personnes chaque jour depuis fin décembre, venues créer ou améliorer leur clet'che (costume des Carnavaleux).

► À lire aussi : Carnaval de Dunkerque 2024. Connaître les mots des vrais carnavaleux, voici le petit lexique incontournable

Perpétuer la tradition

Même si Claude Ballois atteste que la spécialité de la boutique reste la fourrure, ce patron nordiste avoue avoir découvert une passion pour la création de chapeaux de Carnaval, il y a trois ou quatre ans. "Je suis un grand consommateur de documentaires et c'est en regardant une émission sur le Carnaval de Rio que j'ai trouvé l'inspiration pour ces chapeaux." Car Claude n'est pas seulement un amateur de documentaires, c'est également un grand habitué du Carnaval de Dunkerque, auquel il prend part chaque année, depuis 20 ans.

Je suis un grand consommateur de documentaires et c'est en regardant une émission sur le Carnaval de Rio que j'ai trouvé l'inspiration pour ces chapeaux.

Claude Ballois, gérant de Kiloshow

"Le chapeau c'est quand même une tradition importante pour notre patrimoine. Traditionnellement au Carnaval on porte des coiffes avec des plumes de faisan, avec de la fleur et de la fourrure... La totale quoi", retrace le chapelier, pistolet à colle en main, pour qui combiner plumes de Rio et couvre-chefs de Dunkerque semblait donc être l'alliage parfait.

► À lire aussi : Les trois joyeuses au carnaval de Dunkerque 2024 : lancer de harengs, programme, parkings, astuces, on vous dit tout

Des ventes jusqu'à Bordeaux

Depuis décembre Claude Ballois s'est donc lancé dans la confection de ces coiffes, plus ou moins affriolantes et volumineuses, qu'il réalise au milieu du magasin, devant le regard intrigué des plus curieux. Car le propriétaire du lieu ne réalise pas ses chapeaux sur son temps libre, il considère cette activité comme une partie de son travail et les confectionne lorsque sa boutique, qui fourmille de monde, lui laisse un moment de répit.

"Ce sont des chapeaux faits main donc c'est assez long. Même si ce n'est que de l'assemblage de pièces que l'on colle sur un gibus de base ça peut me prendre jusqu'à une heure de temps de création." Et pour créer, Claude y va sans plan de bataille : "À l'instinct !", s'écrit-il.

Ce sont des chapeaux faits main donc c'est assez long. Même si ce n'est que de l'assemblage de pièces que l'on colle sur un gibus de base ça peut me prendre jusqu'à une heure de temps de création.

Claude Ballois

Une méthode qui pour l'instant a toujours fonctionné : le nordiste peut vendre entre 200 et 300 chapeaux (dont les prix peuvent varier de 25 à 70 euros) sur la période du Carnaval de Dunkerque. "Maintenant je n'arrive même plus à répondre à la demande car c'est vraiment un travail artisanal... Chaque modèle est unique, vous n'en trouverez pas deux pareils." 

► À lire aussi : Carnaval de Dunkerque 2024. Comment la fête rend la vie des Dunkerquois meilleure

Une ferveur qui attire jusqu'en Alsace et à Bordeaux, mais surtout directement dans le Dunkerquois, où les chapeaux de Claude se sont forgé une véritable réputation.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité