CARTE. Où piquer une tête cet été en toute sécurité, découvrez la qualité des eaux de baignade près de chez vous

Sur sa carte publiée le 19 juin 2024, l'Agence régionale de santé dresse un état des lieux de la qualité des eaux de baignade dans les Hauts-de-France. Plages, lacs, étangs... 43 sites ont été inspectés, analysés et classés en quatre catégories, allant d'une eau "excellente" à une "qualité insuffisante" et impropre à la baignade.

Où va-t-on pouvoir se baigner cet été ? Lorsque la météo de ce mois de juin ne boudera plus le beau temps, la ruée vers les plages, les mers et les lacs pourra enfin débuter. Mais attention, pas question d'aller se baigner dans une eau à la composition douteuse.

Pour savoir si la qualité des eaux de baignade est suffisante pour pouvoir y piquer une tête - ce week-end on l'espère -, l'ARS (Agence régionale de santé) des Hauts-de-France a publié sa carte et son classement 2024 des 43 sites de baignade du bassin Artois-Picardie... Et les résultats sont plutôt positifs !

10 zones dans le bleu

À l'aide de 583 prélèvements réalisés dans la région, pendant la saison balnéaire de 2023, les agents de l'ARS ont pu répartir les zones de baignade en 4 catégories. Suivant les relevés de cette année - qui évaluent le pH de l'eau, sa couleur et son taux de bactéries - 10 sites ont été placés en bleu, ce qui indique une excellente qualité des eaux de baignade. Les villes concernées par ce gage de qualité sont : Gravelines, Zuydcoote, Berck-sur-Mer, Fort-Mahon, Cayeux-sur-Mer, Woignarue, Ault, Rieulay, Le Quesnoy et Fourmies.

Boulogne-sur-Mer épinglée

Sur les 33 sites restants, un seul ne passe pas le test réalisé par l'ARS, qui base ses résultats sur les prélèvements de 2023, mais également des trois années précédentes. Avec une qualité des eaux de baignade insuffisante, Boulogne-sur-Mer se retrouve donc dans le rouge cette année. Une dégringolade pour la commune qui était encore dans le vert en 2020, avant de virer à l'orange avec une qualité d'eau juste "suffisante" entre 2021 et 2022.

Un classement publié en mai dernier par l'association La Belle plage, accordait déjà l'avant-dernière place de son palmarès à Boulogne, avec une note de 45,45/100. L'association, qui évalue les plages au niveau national, était toutefois bien plus sévère que l'ARS avec notre région : pour La Belle plage, aucun bord de mer n'est recommandé à la baignade dans les Hauts-de-France.

Dans son communiqué, l'ARS précise que la baignade au Crotoy, dans la Somme, reste interdite "suite à 5 années de classement en qualité d’eau". La plage est fermée depuis 2018.

► À lire aussi : Qualité des eaux de baignade : les plages "à éviter" dans les Hauts-de-France, le classement qui provoque la colère des élus

Comment savoir si ma plage est polluée ?

Au-delà des drapeaux qui permettent de savoir si la baignade est autorisée ou interdite - notamment à cause de manquements dans la qualité de l'eau - d'autres outils peuvent apporter des indications sur la propreté d'une zone de baignade.

Le site du gouvernement propose une page dédiée aux sites de baignade. La page internet regroupe toutes les plages de France en précisant la qualité de leur eau, les derniers résultats d'analyse et indique si la zone de baignade est interdite.

Une application appelée Qualité rivière, lancée en 2013 par les agences de l’eau et l’Agence française pour la biodiversité, permet également de voir en temps et heure l'état de l'eau dans votre zone de baignade, tout en donnant des informations sur les cours d'eau et les espèces de poissons qui y vivent.

Pour un format papier, l’Agence de l’Eau Artois-Picardie édite également la carte de la qualité des eaux de baignade dans un petit fascicule, à retrouver dans tous les offices de tourisme du littoral.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité